Olivier Tonneau

Enseignant-chercheur à l'Université de Cambridge et membre de la France Insoumise

Cambridge - Royaume Uni

Sa biographie
J'ai 42 ans et j'enseigne la littérature Française à l'Université de Cambridge. Je me suis éveillé à la politique en 2011 grâce à Jean-Luc Mélenchon. Je suis membre de la People's Assembly Against Austerity, un mouvement citoyen né de l’opposition aux politiques de casse sociale menées au Royaume-Uni par le Parti Conservateur. Je tiens ce blog depuis quatre ans et j'ai publié plusieurs articles dans la presse francophone et anglophone: Marianne, Time, Guardian, New Statesman, Morning Star. C’est avec enthousiasme et diligence que je serai votre porte-parole à l’Assemblée nationale. Pour que cette parole soit vraiment la vôtre, je vous invite à me faire part de vos attentes sur ce blog ou par email à l’adresse suivante : ot226@cam.ac.uk.
Voir tous
  • Les transports selon Elisabeth Borne : austérité, gratuité, précarité

    Par
    On avait beau les voir venir, il faut bien avouer que depuis la prise de fonction du gouvernement Macron, on peine à tenir le compte des mesures de casse sociale qui s’annoncent dans tous les secteurs. Arrêtons-nous sur celui des transports qui présente un cas particulier de régression sociale potentiellement infinie.
  • Mise en abîme: Macron sacré par le mépris du peuple pour lui-même

    Par
    Selon un sondage, « 62% des Français pensent que le président de la République a raison de se mettre en scène, car c'est en le faisant qu'il pourra faire avancer les projets auxquels il tient.» Ces Français ne sont bien sûr pas dupes de ces mises en scène mais ils croient que les autres le sont.
  • Tartuffe et Banania: Danièle Obono face à la République irréprochable

    Par
    Nous sommes tous d’accord : le racisme est une chose horrible, atroce, abominable. C’est très, très mal. Mais il ne cause pas seulement de grands maux mais aussi de plus petits auxquels on ne prête pas assez attention : il est mauvais pour la syntaxe. Les racistes ont en effet une fâcheuse tendance à ne pas finir leurs phrases.
  • Macron ou la condamnation à la répétition

    Par
    J’ai commencé ce blog il y a cinq ans pour partager le plaisir des découvertes intellectuelles et l’euphorie de l’engagement politique. Macron me condamne à la répétition : les thèses qu’il défend sont celles que défendait Hollande et les réfutations sont par conséquent identiques. Faisons le point une dernière fois avant de nous fixer d'autres objectifs.
  • Elections législatives - profession de foi

    Par
    Universitaire devenu blogueur puis Insoumis, me voilà candidat aux élections législatives pour les Français de l'étranger! Impossible, après l'élan merveilleux de la présidentielle, de retourner à mon train-train quotidien. Français de Grande-Bretagne, d'Irlande, de Scandinavie et des Pays Baltes, voici ma profession de foi en l'Avenir en commun.