Olympe Du Bouge
Abonné·e de Mediapart

20 Billets

0 Édition

Billet de blog 22 juil. 2012

Olympe Du Bouge
Abonné·e de Mediapart

La lettre très contestable de Christian Estrosi

Olympe Du Bouge
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Les électeurs de la 5e circonscription des Alpes-Maritimes viennent de recevoir un courrier de leur député Christian Estrosi dans lequel il les remercie pour son élection à l'Assemblée Nationale... mais pas seulement.

La lettre est écrite avec l'en-tête “Assemblée Nationale – Christian ESTROSI – Député des Alpes-Maritimes – Maire de Nice” (voir fichier attaché).

Le député niçois y rappelle ses multiples mandats (maire de Nice, président de la Métropole Nice Côte d'Azur, député) et mélange ses fonctions à tel point que compétences législatives et compétences communales ne s'y distinguent plus. Sous quelle casquette nous parle donc M. Estrosi ?

D'une part, ce mélange des genres est très préjudiciable d'un point de vue pédagogique : les citoyens ne savent plus quels domaines relèvent d'une compétence nationale ou locale, cela ajoute au flou démocratique qui a tendance à détourner notre attention du débat politique.

D'autre part, face à un tel trouble sur le fond du courrier, une question nous taraude : qui l'a financé ? Est-ce la réserve parlementaire utilisable à discrétion par chaque député ? Si c'est le cas, est-ce que cette réserve doit servir au financement de la promotion de ses mandats locaux ?

Autre surprise de taille : glissé dans l'enveloppe, un petit coupon de l'Association des Amis de Nicolas SARKOZY ! Vous pouvez y remplir vos nom, prénom, fonction/mandat, adresse, mail, portable, si vous êtes intéressé et souhaitez être informé de leurs activités, et si vous souhaitez recevoir le bulletin d'adhésion à l'Association des Amis de Nicolas SARKOZY.

Christian Estrosi, secrétaire général de l'association, utilise ainsi ses fonctions (et indemnités ?) parlementaires au profit de sa propre association. Il mélange ses activités politiques et ses activités associatives, ses mandats nationaux et locaux.

A noter en plus que le coupon doit être renvoyé au 12 avenue Georges Clémenceau à Nice …. l'adresse de la Permanence de la Fédération UMP du 06 ! Il ne manque plus que de la confiture de fraises et de la banane écrasée...

On remarquera que les fondateurs de l'association ont fait preuve d'humour en instituant Nicolas Sarkozy en “objet social”...

Bref, comment Christian Estrosi a-t-il financé ce courrier ?

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.