Sacré Jeannot

Ce jeudi soir, c’est du lourd : JC est entouré de pas moins de six ministres pour sa conférence de presse hebdomadaire. « Roselyne le printemps est inexorable Bachelot » a fait péter un ensemble rouge hommage discret à la culture carnavalesque qui se meurt en silence.


Ce jeudi soir, c’est du lourd : JC est entouré de pas moins de six ministres pour sa conférence de presse hebdomadaire.
« Roselyne le printemps est inexorable Bachelot » a fait péter un ensemble rouge hommage discret à la culture carnavalesque qui se meurt en silence.
Sacré Jeannot, Ah ! cette façon inimitable d’ânonner ton texte défilant sur le prompteur à la vitesse du mec qui essaie de nouvelles lunettes chez Afflelou.
Sacré Jeannot et cette année de l’Espérance à laquelle tu voudrais nous faire croire ! Pour être aussi entraînant, tu as dû être GO au Club Med dans une autre vie. Au coucher de soleil, tu en as fais tourner des têtes argentées accompagnant d’une main ferme ces corps vieillissants mais huilés pour épouser ton déhanché sur la plage de Djerba au son d’une Rumba torride songes-tu durant cet exposé liminaire sur la situation sanitaire européenne conclut par ton bon vieux Cocorico made in France.
Bon alors Jeannot, quelles nouvelles ?
Oui, tu as été raisonnable. Grâce à toi, pas de rebond après les fêtes mais tu restes sur un plateau élevé. Pour ton bien, il faut mettre en place des mesures de freinage plus fortes. Si les chiffres se détériorent, attention, Sacré Jeannot fermera à nouveau la France sans délai ni état d’âmes !
OK Jeannot ! Tous à la maison à l’heure du coucher de soleil pour 15 jours minimum (ah, ah) pour contrer « l'effet apéro » ; Tu sais bien que tu bois trop ! OK Jeannot ! Une soupe et au lit !
OK Jeannot ! On garde les métros et les trains surbondés dans les Métropoles ; il faut bien aller bosser non ?
OK Jeannot ! Les écoles ouvertes, les lycées en mode hybride (!) et on teste à donf à la recherche du variant anglais !
OK Jeannot ! Merci pour cette grosse ambiance au Super U le samedi matin !
OK Jeannot ! Promis, tu vas faire l’effort ! 6 h30 du matin, il fait très froid, le vent souffle fort, tu as mis ton bonnet, c'est l'heure de l'entraînement.
Ah oui pour le sexe, on fait comment ?... Merci de bien vouloir privilégier les pratiques sexuelles solitaires. Si tu ne peux pas te retenir de vouloir interagir corporellement avec des personnes consentantes, merci de bien garder ton masque, de baiser sans baisers et de privilégier la levrette (oh) pour diminuer les risques de transmission du virus...
Autre possibilité sanitairement admissible : le « glory hole », pratique qui consiste à faire un trou dans un mur et d'y insérer son sexe afin de recevoir une fellation.
Chérie, va cherchez la perceuse !
C’est tout toi... Au lieu de penser à la bagatelle, écoute plutôt « Olivier j’accélère Véran » qui vient de vacciner Odette, première piquousée des « + de 75 ans hors Ephad »... Respire, oui, c’est bientôt ton tour, patience...
Et pas de vaccin, pas de chocolat ! On est bien d’accord ?
Oui, t’inquiète tout le monde sera servi mais pas tous en même temps. Tu peux déjà prendre RV en ligne une fois que le site sera débuggé. Sois rassuré, nous ne donnerons pas plus de RV que de doses disponibles !
Bon bin, va falloir sérieusement réfléchir à ton avenir avant que ton pronostic vital soit engagé. Tu as lu un article sur la vente de fluides corporels qui se développe à vitesse grand V sur internet. Notamment les banques de sperme en manque de matière première. La situation conduirait déjà au développement d’un marché parallèle en ligne.
Grâce à toutes les propriétés qu’on lui prête, le lait maternel ferait aussi partie des bons filons dans la catégorie « fluides corporels ».
2021 : année de l’Espérance ? Sacré Jeannot !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.