SOS Libertés

Véner le Poudré ! Alors qu’il était en visite pour s’occuper de l’avenir de la physique quantique, il n’a pas pu s’empêcher de fustiger la « défiance française », « cette espèce de traque incessante de l’erreur ». « Nous sommes devenus une nation de 66 millions de procureurs », a lancé Sa Seigneurie !

« Les prochaines semaines, je vais être honnête avec vous, vont être assez dures », t’a-t-il prévenu ce jeudi avec le sourire sardonique que tu lui connais quand il enfourche le tigre (grand fou va !).

Si tu avais un fils, tu le prénommerais Kalachnikov tellement il sait t’apaiser ! Facile à porter non ?

Louant les vertus de l’amateurisme au début de son mandat - manière qu’il pensait habile d’assumer les conneries -, le voici donc à l’entrée de la dernière ligne droite (par pitié, oui la dernière !) en train de revendiquer fièrement le droit à l’erreur. Son raisonnement : si tu restes sous ta couette tu as moins de chance de faire des conneries que si tu es Président de la République... Et la fois où tu as renversé ton café sur tes draps tout propres hein, ça ne compte pas ?

L’année universitaire flinguée ! C’est désormais officiel... Certains enseignants - les vrais- se transforment en confidents des jeunes qui ont l’impression de vivre isolés en Ephad à 20 ans. Contrairement à ce que Jean-Mimi essaie de te vendre, non, « L'enseignement à distance ça ne marche pas » !

Allez jeune, va chercher ton chèque-psy (échec psy ?) si tu as besoin de parler de tes difficultés et de ton mal-être. Un psy pour 30 000 étudiants ! Y’a peut-être un léger risque de surbooking ?

Dans son infinie bonté, Sa Majesté des mouches te propose, à l’instar des salariés, un retour sur site un jour semaine et - oh quelle belle aumône -, deux repas par jour à un euro dans les restaurants universitaires.

Merde alors, tu vas louper ta sortie au restau du Cœur !

« Des mesures plus dures ne sont pas exclues » te prévient

« Olivier double discours Véran » qui a estimé publiquement que ce n’était pas le rôle des parlementaires d’évaluer les prises de décision du conseil scientifique, ce truc bien opaque qui nous gouverne et qui vient de caster un vétérinaire !

Alors que les centres de vaccination montés à la hâte sont aujourd’hui saturés et que même les vieux Levalloisiens orphelins de Balkany ne peuvent obtenir de rendez-vous avant début avril, « Olivier je vais tous vous piquouzer Véran » est tout excité après son 18ème café : les objectifs chiffrés de vaccinés en janvier seront largement atteints.

En provenance du grand labo à ciel ouvert (Israël), les nouvelles sont moyennes : Le coordinateur de la lutte contre le coronavirus a averti qu’une seule dose de vaccin Pfizer était d’une efficacité inférieure aux 52% annoncés par le laboratoire.

Nouvelle galère en perspective, ton Ministre Covid t'enjoins d’oublier tes jolis masques artisanaux « faits-maison » pas assez filtrants pour les mutants qui font bien peur. Sa reco : le masque en tissu réutilisable de catégorie 1 validé par la direction générale des armées. Merci aussi d’assurer dorénavant une distance de sécurité à 2 mètres et non 1 mètre entre chaque personne. Prochaine étape ? Tout le monde en FP2, ce masque qui te fait un bec de lièvre et coûte un bras !

Et si tu pouvais retarder ton départ à la retraite ce serait bien aussi !

Bon bein, y’a plus qu’à attendre le nouveau reconfinement recommandé par les « experts ». Pour ne pas se sentir totalement inutiles, les députés ont voté le prolongement de l'état urgence sanitaire jusqu’en juin...

Toi, tu as décidé de convoquer tes chats pour leur parler de la situation à cœur ouvert sans rien leur cacher des difficultés et des défis qui les attendent pour cette nouvelle assignation à résidence.

Hey les gars du comité scientifique, ça fait quoi le confinement sur les chats ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.