L'extension des aéroports est-elle vraiment compatible avec le climat ?

L’Autorité Environnementale a émis des doutes sur le projet d’extension de l’aéroport de Marseille. Alors faut-il vraiment encore agrandir les aéroports ?

Dans son avis du 24 juillet 2019, l’Autorité environnementale juge que ni le maître d’ouvrage ni l’État n’ont démontré la compatibilité du projet d’extension de l'aéroport de Marseille avec l’engagement de la France d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050. Elle s’étonne que « le dossier juge inéluctable l’augmentation du trafic aérien et n’envisage pas d’alternative à ce modèle de croissance. »

 Développer les alternatives à l’avion
« Malgré la LGV qui met Paris à 3h de Marseille, l’aéroport offre encore 17 aller et retour quotidiens vers la capitale ! », s’indigne Eric Lombard de Stay Grounded. Il souligne que d’autres destinations françaises voire européennes sont atteignables dans des temps raisonnables par TGV et que bien d’autres pourraient l’être si la desserte ferroviaire du territoire redevenait une priorité et si de nouvelles lignes de trains de nuit étaient ouvertes. « Le train de nuit permet d’aller deux fois plus loin que le TGV », souligne le collectif Oui au train de nuit. « En investissant 1,5 Md€ sur 10 ans, on pourrait éviter 150 000 vols par an, soit 1,5 million de tonnes de CO2. »
 

Stay Grounded Stay Grounded

Rendre le train plus attractif que l'avion
Stay Grounded appelle à des mesures courageuses comme la fin de l’exemption de taxes sur le kérosène ou la mise en place de taxes sur les billets d’un montant suffisant pour rendre compétitives les alternatives à l’avion. « L’État demande à Bruxelles la mise en place d’une taxe kérosène européenne, mais curieusement il ne prend pas en compte l’impact de celle-ci dans les prévisions de trafic justifiant les projets d’extension d’aéroports à Marseille (Terminal 1) ou Roissy (Terminal 4) », remarque Eric Lombard. « Si la taxation du kérosène permet effectivement de réduire le trafic comme l’a démontré une étude récente de la commission européenne, pourquoi continuer à agrandir les aéroports ? ».

Stay Grounded est un réseau mondial de plus de 120 associations pour la réduction du trafic aérien.

Plus d'infos ici :

Le manifeste de Stay Grounded

Le site de TaCa Agir pour le climat

Revue de presse Aviation et climat

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.