Se moquer du Monde

L'article "Mobilisation au Parlement européen contre la réélection de José Manuel Barroso" paru dans Le Monde du 3 juillet évoque les manoeuvres autour de l'élection du président de la Commission europénne..La candidat de tous les gouvernements est José Manuel Barroso. Il est aussi le candidat du parti le plus important : le PPE. Mais le PPE (264 sièges) n'a pas la majorité des sièges (368 sièges)..L'élection n'est donc pas gagnée. Sur le papier.

L'article "Mobilisation au Parlement européen contre la réélection de José Manuel Barroso" paru dans Le Monde du 3 juillet évoque les manoeuvres autour de l'élection du président de la Commission europénne.

.

La candidat de tous les gouvernements est José Manuel Barroso. Il est aussi le candidat du parti le plus important : le PPE. Mais le PPE (264 sièges) n'a pas la majorité des sièges (368 sièges).

.

L'élection n'est donc pas gagnée. Sur le papier.

.

Les Libéraux de l'ALDE (84 sièges) les Verts (54 sièges) les socialistes (184 sièges) se mobilisent en effet contre sa réélection. Ces trois formations rassemblent 322 sièges.

.

Il ne leur manque que 46 sièges pour rejeter la cadidature de Monsieur Barroso. Ce serait bien le diable s'ils ne les trouvaient pas parmis les 90 non-inscrits...

.

Mais voilà, en coulisses, c'est autre chose.

 

Le britannique Graham Watson de l'ALDE comme le président du groupe socialiste Martin Schulz sont prêts à marchander avec le PPE pour se partager la prochaine présidence du Parlement.

.

Monsieur Barroso sera donc réélu par ceux-là même qui dénoncent sa réélection.

.

La première puissance économique du monde ?

.

C'est se moquer du Monde.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.