L’important est de savoir que rien n’est acquis. Mais que tout s’obtient !

« Un simple battement d'ailes d'un papillon peut-il déclencher une tornade à l'autre bout du monde ? »
Dans son sens premier, l’expression « l’effet papillon » est scientifique. C’est une image pour résumer le phénomène fondamental de sensibilité aux conditions initiales en théorie du chaos. Enfin si Wikipédia le dit…
Bon on va laisser ça de côté. Pour parler de la métaphore. L’effet papillon. On dira banalement c’est la conséquence de nos actes que les autres subissent. Mais en y réfléchissant un peu plus c’est aussi les conséquences des actes des autres qui nous subissons. Cela dépend de notre éloignement par rapport à la prise de décision. C’est bien connu, on est toujours le couillon de quelqu’un !
Exemple d’actualité
Une immolation à Sidi Bouzid déclenche le printemps arabe. Du Caire à Damas. Ce fut ce souffle sur les braises qui déclencha une tempête de liberté, des bourrasques de démocratie. Et une pluie de courage. De sang aussi.
Exemple politique
Une décision de la Commission européenne d’autoriser un pourcentage de produits de synthèse plus élevé dans la composition du chocolat. Conséquence, on y mais moins de cacao pour diminuer les coûts. Conséquence pour les consommateurs, on avale encore plus de saloperies. On risque d’être malade et de solliciter la sécurité sociale. Conséquence pour la Côte d’Ivoire, premiers pays producteur de cacao, une baisse de son PIB. Conséquence pour les fermiers africains producteurs de cacao et pour leur famille. Conséquence sur le développement de ce pays et des autres pays producteurs (développement des infrastructures, des hôpitaux, des écoles…) et sur le niveau de vie de ses habitants.
Autre exemple : et si Hollande n’avait pas fait un régime ?
Exemple personnel
Si je décide de remplacer mon téléphone portable, qui fonctionne très bien d’ailleurs, par un autre plus mieux bien trop génial méga top le nouveau I Phone. Conséquence, on favorise la société de consommation. On favorise les pratiques de l’obsolescence programmée. On pollue. Conséquence on cautionne la politique de la direction d’Apple qui cherche à réduire les coûts du travail au maximum. Conséquence il délocalise en chine. Conséquence les « usines à suicide » chinoise. Exemple Foxconn, comparé aux camps de concentration, 800 morts en 1 journée et demi etc. Des centaines de suicide. Foxconn travaille pour Apple, Amazon, Nintendo, Microsoft, Nokia, Sony…..
Si mes parents n’avaient pas fricoté, vous ne seriez pas en train de me lire !
Oh Steeve Jobs est mort. Conséquence on pleure.
En résumé, l’effet papillon s’est se poser des questions sur les origines de tout ce qui nous entoure. Alors évidemment on peut aller loin, et les railleries sont faciles. Mais je considère que cette jolie métaphore, peut guider nos réflexions. Se poser les bonnes questions. Qui nous amène au bon choix. Conséquence : changement de système !
L’important est de savoir que rien n’est acquis. Mais que tout s’obtient !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.