Révèle le créateur qui est en toi !

Membre de la coordination nationale Pas Sans Nous, et référent sur la thématique de l’économie et l’emploi, découvrez l'article de Saïd BOUKOBAA sur l’entrepreneuriat dans les quartiers et un focus sur son projet lancé récemment sur Angers.

Osons entreprendre – Révèle le créateur qui est en toi !

Les quartiers de France, contrairement à ce que l’opinion médiatique peut nous laisser croire, regorgent d’idées et de créativité. Le talent des quartiers n’est pas que sportif ou culturel.

L’entrepreneuriat devient, depuis quelques années, une tendance évidente pour beaucoup de jeunes. Cette tendance résulte pour une infime partie d’une obligation à créer son entreprise pour échapper au chômage de masse qui touche les quartiers. Mais la volonté d’entreprendre est surtout une vocation pour beaucoup d’habitants des quartiers qui souhaitent développer leurs initiatives et s’épanouir dans leurs aventures entrepreneuriales.

A Angers, le projet « Osons entreprendre », porté par l’Association pour le Dynamisme de la Morellerie, et soutenu par Weforge, le camp de base des entrepreneurs qui accompagne les porteurs de projet dans leur réussite, a vu le jour pour répondre à un besoin grandissant dans les quartiers d’Angers. C’est en effet en observant l’envie forte des habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) d’Angers de créer leurs entreprises que ce partenariat est né, afin d’impulser une nouvelle dynamique sur le territoire angevin, et de répondre à l’inégalité des chances que vivent ces quartiers.

Aujourd’hui, de nombreux obstacles à l’entrepreneuriat demeurent dans les banlieues françaises. Outre les barrières psychologiques, le réseau et l’accès au financement qui constituent un frein, c’est bien le besoin de formation et d’accompagnement qu’il faut proposer aux porteurs de projet.

Un constat est certain, beaucoup d'habitants de QPV créent ou souhaitent créer leur propre entreprise. Des initiatives insuffisamment soutenues par la politique de la ville, politique en direction des quartiers défavorisés visant à restaurer l’égalité républicaine et à réduire les inégalités sociales, dont l’impact pour le développement économique, social et solidaire pour les quartiers est quasi nul.

Le projet « Osons entreprendre » fait abstraction de toute considération politique, avec un seul objectif, celui d’aider les porteurs de projet à créer et développer leur entreprise. Seule la finalité compte, qui est d’accompagner et de promouvoir la réussite de ces futurs entrepreneurs.

Le projet  vise ainsi à accompagner les habitants issus principalement des QPV d’Angers, en leur fournissant l’ensemble des informations, conseils et outils nécessaires afin qu’ils soient opérationnels dans leur projet de création d’entreprise.

Au-delà de la formation dispensée, c’est tout un réseau d’entrepreneurs qui sera mis à disposition. Ceci leur permettra de bénéficier d’un retour d’expérience, de contacts professionnels, de rompre l’isolement qui souvent est une cause d’abandon dans la création d’entreprise, et de bénéficier d’un environnement propice au développement de leur projet.

Weforge va mettre à disposition ses espaces partagés pour la formation, va favoriser la mise en relation avec des entrepreneurs et des investisseurs, un accueil et un accompagnement des porteurs de projet dans une atmosphère bienveillante.

Osons entreprendre, qui peut être qualifié de projet innovant sur la ville d’Angers, notamment de par sa forme, prévoit plusieurs éditions annuelles, et un développement du projet dans plusieurs villes de France.

                                                                                                                        Saïd BOUKOBAA

Saïd BOUKOBAA, entrepreneur et responsable associatif sur Angers, lance un projet pour accompagner les habitants des quartiers d’Angers, à créer leur entreprise, en leur fournissant une formation, un coaching, un espace de travail ainsi que la mise en relation avec des investisseurs.
Un projet inédit sur le territoire angevin, porté par Monsieur BOUKOBAA, en partenariat exclusif avec des entrepreneurs du tissu économique local, spécialisés dans leur domaine.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.