Pas sans Nous
Coordination Nationale « Pas Sans Nous »
Abonné·e de Mediapart

70 Billets

0 Édition

Billet de blog 13 avr. 2022

Non à la répression, oui au logement !

Hier, mardi 12 avril 2022, le porte-parole de l’association de défense du droit au logement pour toutes et tous (DAL), Jean-Baptiste Eyraud, a été interpellé violemment et mis à terre devant le ministère du logement lors d’une manifestation. Nos organisations dénoncent cette arrestation choquante et injustifiée. Plusieurs manifestant·es ont été blessé·es. 

Pas sans Nous
Coordination Nationale « Pas Sans Nous »
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Hier, mardi 12 avril 2022, le porte-parole de l’association de défense du droit au logement pour toutes et tous (DAL), Jean-Baptiste EYRAUD, a été interpellé violemment et mis à terre devant le ministère du logement lors d’une manifestation.

Nos organisations dénoncent cette arrestation choquante et injustifiée alors que la manifestation avait été déclarée auprès des services de la préfecture de police de Paris. Par ailleurs plusieurs manifestant-es ont été blessé-es, ce qui est inadmissible !

Cette manifestation avait pour objectif de peser sur le ministère du logement pour exiger que les centaines de familles sans logement toutes bénéficiaires du Droit Au Logement Opposable (DALO) puissent avoir accès à un logement décent.

Plus de 3 millions de logements sont vacants dans notre pays et des milliers de personnes sont sans solution de logement pérenne. La loi permet aux préfectures et mairies de réquisitionner ces logements pour les mettre à disposition de ces personnes.

Plutôt que de mobiliser leur énergie à régler la crise du logement dans le pays, l’Etat préfère arrêter et mettre en garde à vue pour « rébellion », celles et ceux qui défendent l’accès au logement pour toutes et tous. Il oppose la violence au droit légitime de disposer d’un logement !

Nos organisations apportent tout leur soutien au DAL, à ses militant-es, aux familles « oublié-es du DALO » et à tous les mal logé-es, aux sans-logis et menacé-es d’expulsion. Elles exigent l’arrêt des poursuites à l’encontre de Jean Baptiste. Elles continueront à se mobiliser à leur côté pour porter nos revendications communes pour une politique du logement décent, stable, accessible et abordable pour toutes et tous dans notre pays. Elles appellent enfin à rejoindre le rassemblement de mercredi 13 avril à 18h place de la Bastille contre la répression et pour le relogement des oublié-es du DALO.

Paris, le 13 avril 2022.

Communiqué commun : NON A LA REPRESSION, OUI AU LOGEMENT ! AC !, AFVS, AITEC, ALDA, ATTAC France, ATMF, Bagagérue, CNAFAL, CNL, CGT, Construire !, CSP75, FASTI, FLC-ADEIS, FSU, Pas Sans Nous, SNPES-PJJ FSU, Solidaires, Stop Précarité.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Pouvoir d'achat
« Et Macron, il pense aux familles nombreuses quand tout augmente ? »
En avril 2022, selon l’Insee, les prix des produits de grande consommation vendus dans la grande distribution ont augmenté de 1,3 %. Une hausse des prix que subissent de plein fouet les plus modestes. À Roubaix, ville populaire du nord de la France, la débrouille règne.
par Faïza Zerouala
Journal — France
Violences conjugales : Jérôme Peyrat finalement contraint de retirer sa candidature
L’ancien conseiller d’Emmanuel Macron, condamné pour violences conjugales, renonce à la campagne des législatives. La défense catastrophique du patron de LREM, Stanislas Guerini, a accéléré les choses. Et mis fin à la gêne qui montait au sein du parti présidentiel, où personne ne comprenait cette « décision venue d’en haut ».
par Ellen Salvi
Journal
Affaire Jérôme Peyrat : « Le problème, c’est qu’ils s’en foutent »
Condamné pour violences conjugales en 2020, Jérôme Peyrat a fini par retirer sa candidature aux élections législatives pour la majorité présidentielle à deux jours de la date limite. Il était pourtant toujours soutenu par les responsables de La République en marche, qui minimisent les faits.
par À l’air libre
Journal
Élisabeth Borne et l’écologie : un certain savoir-rien-faire
La première ministre tout juste nommée a exercé depuis huit ans de nombreuses responsabilités en lien direct avec l’écologie. Mais son bilan est bien maigre : elle a soit exécuté les volontés de l’Élysée, soit directement contribué à des arbitrages problématiques.
par Mickaël Correia et Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Une fille toute nue
[Rediffusion] Une fois de plus la « culture » serait en danger. Combien de fois dans ma vie j’aurais entendu cette litanie… Et ma foi, entre ceux qui la voient essentielle et ceux qui ne pas, il y a au moins une évidence : ils semblent parler de la même chose… des salles fermées. Les salles où la culture se ferait bien voir...
par Phuse
Billet de blog
Entretien avec Ava Cahen, déléguée générale de la Semaine de la Critique
La 61e édition de la Semaine de la Critique se déroule au sein du festival de Cannes du 18 au 26 mai 2022. La sélection qui met en avant les premiers et seconds longs métrages, est portée pour la première fois cette année par sa nouvelle déléguée générale Ava Cahen qui défend l'amour du cinéma dans sa diversité, sa réjouissante monstruosité, ses émotions et son humanité.
par Cédric Lépine
Billet de blog
Le générique ne prédit pas la fin
Que se passe-t-il lorsque le film prend fin, que les lumières de la salle de cinéma se rallument et qu’après la séance, les spectatrices et spectateurs rentrent chez eux ? Le film est-il vraiment terminé ? Le cinéma vous appartient. Le générique ne prédit pas la fin. Il annonce le début d’une discussion citoyenne nécessaire. Prenez la parole, puisqu’elle est à vous.
par MELANIE SIMON-FRANZA
Billet de blog
Quand le Festival de Cannes essaie de taper fort
La Russie vient de larguer 12 missiles sur ma ville natale de Krementchouk, dans la région de Poltava en Ukraine. Chez moi, à Paris, je me prépare à aller à mon 10e Festival de Cannes. Je me pose beaucoup de questions en ce mois de mai. Je me dis que le plus grand festival du monde tape fort mais complètement à côté.
par La nouvelle voix