Communiqué de l'Union des Femmes turques de Touraine

COMMUNIQUÉ OFFICIEL

Le 16 octobre 2019,

Nous, représentantes, adhérentes ou familles d’adhérentes, soutiens et partenaires de l’association dénonçons avec la plus grande vigueur les récentes attaques visant la communauté musulmane.

Nous déplorons le climat islamophobe installé ces derniers jours par les différents discours politiques servant à stigmatiser des millions de français(e)s pour des raisons, et personne n’est dupe, purement électoralistes.

Nous déplorons le comportement des responsables politiques qui sont censés garantir l’unité de notre pays et le respect de ses valeurs et se fourvoient dans leur rôle initial.

Nous déplorons l’attitude du gouvernement, qui, plutôt que de s’atteler à la tâche pour laquelle il a été élu, à savoir lutter contre le chômage, la pauvreté, redresser l’économie, rendre à l’éducation et la santé les moyens nécessaires à leur bon fonctionnement, etc. etc. ; cache son incompétence et son inefficacité sur tous ces sujets derrière le voile des femmes musulmanes.

Notre citoyenneté, notre appartenance et notre attachement à notre pays, que l’on soit français(es) « de souche », de cœur, naturalisé(e)s ou binationaux ne saurait être remis en cause par ces pompiers pyromanes.

Nous croyons en l’unicité de notre pays.
Nous croyons en sa capacité à se rassembler pour le bien commun.
Nous croyons profondément en sa richesse provenant de sa diversité et en sommes les premiers témoins au quotidien.

Nous demandons que la laïcité telle qu’elle est, et non selon ce que certains pensent qu’elle devrait être ou souhaitent qu’elle soit, soit strictement respectée et appliquée.

Nous demandons que les lois prévues pour protéger les libertés fondamentales de millions de français soient strictement respectées et appliquées.

Ni l’humiliation de mères de famille, ni le fichage d’étudiants, ni le signalement de citoyens ne sont à la hauteur de notre République qui se doit d’être irréprochable.

Nous demandons à tous nos élus locaux sans exception une prise de position ferme sur cette situation. En tant que porte-paroles et représentants des citoyens de leurs territoires, ils ont le devoir d’être clairs afin que nous, électeurs/trices, citoyen(ne)s, sachions à quoi nous en tenir.

Nous attendons de la France qu’elle soit à la hauteur de sa Constitution qui met noir sur blanc dans le 1er alinéa de son 1er article que :
« La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. ELLE RESPECTE TOUTES LES CROYANCES. ».

Nous attendons de tous les élus de la République qu’ils se remémorent cet article lors de toute intervention.

L’optimisme et la confiance en l’avenir de notre pays qui nous caractérisent se voient mis à mal par le climat actuel. L’Histoire se chargera d’en juger les acteurs et nous nous chargerons de rappeler sans faillir, sans lassitude et à chaque occasion notre « Liberté, Égalité, Fraternité ».

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.