Gilets jaunes : un policier met le gouvernement en cause

Alexandre Langlois, policier et secrétaire général du syndicat de police VIGI, menacé pour «déloyauté» par sa hiérarchie, dénonce la gestion du maintien de l’ordre par le gouvernement et l'instrumentalisation des forces de polices par le pouvoir politique politique. Il met en cause les ordres donnés par la haute hiérarchie. Il revient aussi sur les conditions de travail des policiers.

Alexandre Langlois, policier et secrétaire général du syndicat de police VIGI, menacé pour «déloyauté» par sa hiérarchie, dénonce la gestion du maintien de l’ordre par le gouvernement  et l'instrumentalisation des forces de polices par le pouvoir politique politique.

Il met en cause les ordres donnés par la haute hiérarchie (qui est nommée directement par le pouvoir politique).

Il revient aussi sur les conditions de travail des policiers et des taux de suicides effarants dans cette profession, ainsi que certaines méthodes du ministère pour éviter que ne soient connus les suicides ou que puisse être reconnu impitabilité au service de ces suicides.

Encore un très bon travail de Le Média, et une intervention courageuse de ce fonctionnaire de police.

Je me permets de publier ici la vidéo produite par Le Média.

Le secrétaire général du syndicat VIGI met en cause les directives données par la hierarchie © Le Media

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.