Féminismes décoloniaux depuis le Sud

En octobre 2018, Rita Segato, féministe latino-américiane participait au rencontres de Corpus Africana à Toulouse. Cette anthropologue qui a  proposé une vision particulière de la colonialité du pouvoir et qui connait particulièrement bien l'oeuvre de Quijano   construit une lecture du patriarcat  éclairée par sa connaissance des sociétés  autochtones. Avec Maria Lugones, Ochy Curiel, et bien d'autres, elle a contribué à transformer en profondeur la pensée critique  du continent

Le féminisme décolonial latino-américain est encore très peu connu y compris des féministes françaises. La Revue d’Études Décoloniales qui publie depuis deux ans des articles et des traductions d'auteurs décoloniaux apporte sa contribution pour remédier à ce manque : le numéro 3 est consacré à la traduction de féministes latino- américaines.

 

reseaudecolonial.org

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.