Pascal.Boniface
Directeur de l'Institut de relations internationales et stratégiques
Abonné·e de Mediapart

671 Billets

0 Édition

Billet de blog 21 juin 2017

LCP, Le Monde, Mediapart: journalisme de complaisance et journalisme d’investigation

Le Monde, dans son édition du 11/12 juin 2017, a publié un portrait plus que flatteur, signé Alain Constant, sous le titre : « Marie-Ève Malouines, l’exigence démocratique » et le sous-titre : « Passionnée par la politique depuis son enfance, la présidente de LCP veut rajeunir le public de la chaîne ».

Pascal.Boniface
Directeur de l'Institut de relations internationales et stratégiques
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ce dernier nous apprend que LCP – Assemblée nationale (AN) « malgré un modeste budget de 16,5 millions d’euros, possède cependant une importance stratégique majeure pour faire vivre la démocratie au jour le jour. » Rien que ça ! Nous voilà rassurés ! C’est en effet peu cher payé pour faire vivre la démocratie. La conclusion de l'article, plus écrit avec une brosse à reluire qu’un clavier, en est en fait la justification : « Dans un an, son mandat prendra fin. Mais pour boucler les dossiers en cours et consolider la modernisation de la chaîne, Marie-Ève Malouines espère bien être reconduite. » Manifestement l'auteur de l'article s’y emploie également.

A. Constant évoque l'émission « Questions d'info » à laquelle Marie-Ève Malouines participait avant son arrivée à la tête de LCP-AN. Le Monde est partenaire de l'émission mais cela n'est pas précisé dans l’article. Ce journal ne peut-il être qu’élogieux avec la présidente d’une chaîne diffusant une émission dont il est partenaire ? C’est un peu la limite des émissions croisées entre médias qui créent une solidarité au détriment de l’information du public.

Comment penser que les dossiers en cours ne seront pas bouclés ou que la modernisation de la chaîne soit interrompue ? Il ne saurait en être question et il est utile que les parlementaires fraîchement élus en soient conscients. Ce portrait, qui leur sera sans doute largement distribué, fait partie des manœuvres pour obtenir un nouveau mandat.

Mais l’information des lecteurs sera incomplète. Il ne se sauront pas l’essentiel, à savoir les conditions plus que douteuses de la nomination de Marie-Ève Malouines à la présidence de LCP-AN[1]. Estimant que sa réputation professionnelle avait été mise en cause dans cet article, elle avait annoncé publiquement porter plainte pour diffamation. Elle y a tout aussi discrètement qu'honteusement renoncé[2] .

Marie-Ève Malouines est en effet tellement « passionnée par le débat » qu’elle a interdit à tous les journalistes de la chaîne qu’elle préside de m’inviter. Une telle fatwa a également été prononcée à l’encontre de Thomas Guénolé. D’autres en sont peut-être également victimes… La passion du débat aurait-elle ses limites ? Admettons que ces faits soient ignorés par A. Constant. J’ai envoyé à ce dernier une question à ce sujet, à laquelle il me répond en précisant que, s’il en a entendu parler, il n’avait pas la place de l’évoquer au sein d’un article limité à 5000 signes. Curieux. Il s’agit pourtant d’un élément essentiel. Les lecteurs du Monde ne sauront rien non plus du houleux conseil d’administration qui s’est tenu en juin 2016 ni de l’ambiance morose de la chaîne…

Patatras ! Le 17 juin, Laurent Mauduit publie dans Mediapart (où ce blog est également hébergé) l'article suivant : « La présidente de LCP exaspère sa rédaction »[3]. Celui-ci parle d’une « fronde de l’ensemble de la rédaction qui connaît un malaise profond ». Y sont évoquées « les mauvaises manières de Marie-Ève Malouines » et le « climat détestable qu’elle fait régner au sein de la rédaction ». Soit le malaise n’a pas été perçu par A. Constant, ce qui signifie qu’il s’est contenté de parler uniquement à Marie-Ève Malouines pour rédiger son papier, soit il a été masqué, ce qui est plus grave.

[1] https://blogs.mediapart.fr/pascalboniface/blog/070217/lhonneur-perdu-de-marie-eve-malouines-0

[2] https://blogs.mediapart.fr/pascalboniface/blog/120517/marie-eve-malouines-renonce-logiquement-defendre-sa-reputation

[3] https://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/170617/la-presidente-de-lcp-exaspere-sa-redaction?onglet=full

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
Clinea, la psychiatrie très lucrative façon Orpea
Les cliniques psychiatriques Clinea sont la filiale la plus rentable d’Orpea. Elles profitent des largesses de l’assurance-maladie, tout en facturant un « confort hôtelier » hors de prix à leurs patients. Pour les soins et le management, le modèle est un copié-collé du groupe.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — Gouvernement
Le malentendu Pap Ndiaye
Insulté par l’extrême droite et critiqué par certains partisans de Macron, le ministre de l’éducation nationale est en réalité un modéré, loin des caricatures indigénistes et des procès en wokisme. Mais, entouré de proches de Jean-Michel Blanquer et du président, Pap Ndiaye aura du mal à s’imposer.
par Joseph Confavreux et Ellen Salvi
Journal
Législatives : comment le RN cible le rassemblement des gauches
Mediapart a pu consulter les documents fournis aux candidats du parti d’extrême droite pour les législatives. Ils montrent que le parti fait manifestement peu confiance à ses troupes sur le terrain. Ils s'en prennent à la coalition de gauche Nupes, rebaptisée « extrême gauche pro-islamiste ».
par Lucie Delaporte
Journal
Le travail sexuel, angle mort de la Nupes pour les législatives
Le sujet n'a jamais fait consensus à gauche. Le programme de la Nupes est marqué par les positions abolitionnistes, majoritaires dans les partis. Plusieurs acteurs de terrain s'insurgent. 
par James Gregoire

La sélection du Club

Billet de blog
A quoi sommes-nous sensibles ?
La mort des non Occidentaux semble invisible. Qu’ils soient Syriens, Afghans, Nord Africains, du Moyen Orient, d’Asie... Ils sont comme fantomatiques, presque coupables d’effleurer notre champ de vision.
par Bruno Lonchampt
Billet de blog
Couple binational : le parcours du combattant
Si on m’avait dit auparavant, qu’en 2021 je serais mariée, j’aurais éclaté de rire ! Pourtant, par amour, on est capable de tout.
par Amoureux Au ban public
Billet de blog
Faire de l’hospitalité un droit fondamental
Dans un livre qui fera date, la juriste Marie Laure Morin propose de faire de l’hospitalité un droit fondamental afin de construire un droit des migrations qui rompe, enfin, avec des législations répressives qui violent les droits humains et menacent l’État de droit. J’ai volontiers accepté d’en écrire la préface.
par Edwy Plenel
Billet de blog
Mineur·es en danger à la rue, il est urgent de les protéger !
« Les droits de l’enfant ne se discutent pas, encore moins au profit d’affichages politiciens de “lutte contre l’immigration”. » Face au nombre croissant d’enfants migrants en grand danger faute de prise en charge, une soixantaine d'associations locales de terrain et d'organisations nationales tirent la sonnette d’alarme. Ils demandent que « la présomption de minorité soit inscrite explicitement dans la loi. »
par Les invités de Mediapart