L'amalgame scandaleux en Une du Monde de ce soir

Le titre du Monde de cet après-midi "Mélenchon-Le Pen, le match des populismes"

Le titre du Monde de cet après-midi "Mélenchon-Le Pen, le match des populismes"  [http://www.lemonde.fr/web/journal_electronique/ouverture/0,0-0,1-0,0.html?aaaammjj=20120208&cahier=QUO ] est un pur scandale : ce journal se déconsidère complètement à renvoyer dos-à-dos Mélenchon et la raciste et fasciste sarko-guéant-compatible Marine Le Pen. Alors que Mélenchon est le seul à aller à l'affrontement avec le FN pour reprendre aux voix de gauche les égarés du discours national-populiste de la fille de son père : ancien para tortionnaire en Algérie et détrousseur d'héritages, rappelons-le. Mélenchon est complètement dans la tradition social-démocrate dont ces journalistes "mondains" ignorent tout, et qui remonte, bien en amont de la scission communistes-socialistes, à 1848, tandis que Hollande et le PS ont absorbé l'ancien radicalisme républicain, et sont l'équivalent du Parti Radical d'avant-guerre, avec une aile gauche socialiste. Amalgamer celui qui se veut l'héritier du mouvement ouvrier et de la tradition démocrate sociale avec les tenants du pouvoir national-autoritaire mâtiné de fondamentalistes catholiques et de vrais fascistes est un pur déni de réalité et une imbécillité dangereuse. Comment ce journal, réputé sérieux, jadis d'obédience catholique, peut-il tomber si bas? Serait-ce que, comme d'habitude, les bien-pensants de tous poils préfère au jeu normal de la démocratie l'alliance extrême de l'"autorité" anti-démocratique et de la sauvegarde de leurs privilèges iniques en des temps qu'on prétend de crise? Serait-ce que la renaissance d'un vrai pôle à gauche (enfin!) menacerait leur sommeil de nantis habiles à transformer la crise structurelle de leur capitalisme en moyen d'asservir plus durement encore l'immense majorité de la population, à savoir les salariés? 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.