Pascale Fourier
Abonné·e de Mediapart

127 Billets

3 Éditions

Billet de blog 9 janv. 2022

Remplaçants à l'Education Nationale : le prix du mépris

La crise du Covid aura eu cette vertu de rendre manifeste aux yeux de tous le mépris de leur institution auquel sont soumis les enseignants depuis des années. Mais les derniers développements dépassent ce que l'on pouvait imaginer. Que le Ministre soit aux abois, certes, mais ça....

Pascale Fourier
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Qui fréquente les réseaux sociaux et est enseignant voit passer des posts hallucinants : enseignants cas-contact intra-familiaux sommés par leurs inspecteurs de venir enseigner, enseignants cas-Covid sommés de faire du distanciel alors que malades,... - tout cela qui s'ajoute aux masques-slip, au fait que la classe peut bien pulluler d'élèves malades tombant les uns après les autres, l'enseignant, lui, n'est jamais cas-contact ( magie sans doute du masque-slip devenu cape d'invulnérabilité....).

Mais il est certains posts qui pourraient faire vomir qui a pourtant le coeur bien accroché depuis de nombreuses années. Parce que les informations circulent entre enseignants – et ils sont 830 000 devant élèves. Même retraités, ils restent de la grande maison..., partagent encore avec leurs anciens collègues...

27,44 euros de l'heure

Et ne voilà-t-il pas que l'un des jeunes retraités de l'Education Nationale a partagé la lettre qu'il a reçue, avec la précision qui tue : « Je vous précise que l'heure d'enseignement sera rémunérée au taux horaire de 27,44 euros ». Bruts. L'heure d'enseignement ! Comme si une heure d'enseignement ne supposait pas préparation du cours ! Si on ne décompte qu'une demi-heure de préparation pour une heure de cours, le tarif de l'heure de cours tombe à 18 euros bruts et 9 euros pour la demi-heure de préparation. Si on compte une heure de préparation, le tarif tombe à 13, 50 euros l'heure de cours en présence des élèves! Bruts !

Une recherche rapide du tarif horaire pour du baby-sitting amène à ce tarif : « niveau 1baby-sitter, 10,13 € brut/heure : surveiller occasionnellement un ou plusieurs enfants de plus de 3 ans ». Et il ne s'agit que de surveiller des enfants ! Et pas 30 d'un coup...

C'est dans l'académie d'Amiens que le Recteur, Raphaël Muller, crache ainsi son mépris à la face des enseignants. 27, 44 euros. Le prix du mépris !

lettre envoyé à un jeune retraité de l'Education Nationale


Bac + 2

Mais l'académie de Paris n'est pas en reste, elle qui cherche sur Pôle Emploi n'importe qui qui serait détenteur d'un bac +2 quand les enseignants sont recrutés actuellement à Bac + 5 avec l'obtention d'un concours à la fin de ces 5 ans d'études.

Plus de chirurgien ? Vous êtes infirmière : postulez. Plus de pilote dans l'avion : stewarts, hôtesses de l'air, postulez !


La politique du ruissellement...du mépris

Le mépris dans l'Education Nationale ruisselle, du Ministre qui cherche moins à protéger les enseignants qu'à leur trouver des remplaçants aux recteurs, IEN, inspecteurs, certains personnels de direction, en suivant la chaîne hiérarchique, jusqu'au crachat sur les enseignants : vous n'avez aucune valeur professionnelle, puisque vous pouvez être remplacés par le moindre clampin à peine diplômé qui traversera la rue ; vous valez 27, 44 de l'heure, feignasses qui ne faites rien en dehors de vos heures de présence en classe, ne préparez rien, ne corrigez rien ! Anne -Sophie Lapix, Laurent Delahousse ou Gilles Bouleau n'ont qu'à frémir... : même en multipliant par dix le tarif-horaire des enseignants, avec leur demi-heure « en scène », ils ne vont pas toucher gros si leurs salaires sont alignés sur le concept « une heure de présence face public = une heure-payée.

Le prix du mépris.
Il se paiera. Les enseignants sont 830 000 face aux élèves. 830 000. Une force du nombre dont ils vont peut-être enfin finir par se rendre compte.
A la mémoire de Christine Renon, de Jean Willot et de tant d'autres...
A Samuel Paty

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
À l’hôpital de Saint-Denis : « On est des bonnes poires, nous les soignants ? »
Malgré un record de contaminations en Seine-Saint-Denis, une baisse des malades graves du Covid semble se dessiner dans le service de réanimation de l’hôpital de Saint-Denis. Dans cette cinquième vague, celle des non-vaccinés, les personnels soignants ont multiplié les heures supplémentaires, au risque d’un épuisement général.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Le Covid vu par des enfants : « Je m’enferme dans les toilettes pour enlever mon masque »
Alors que le nombre de classes fermées pour cause de Covid n’a jamais été aussi élevé, comment les enfants eux-mêmes vivent-ils ce moment ? Éléments de réponse en paroles et en images.
par Joseph Confavreux et Berenice Gabriel
Journal
Dessine-moi un coronavirus
Le coronavirus est-il noir, rouge, vert ou transparent ? Quelle est sa forme ? Sa taille ? Où se tapit-il ? Quelle place prend-il à la maison ou à l’école ? Que peut-on faire pour y échapper ? Les enfants d’un atelier de dessin parisien répondent avec leurs mots et leurs images.
par Berenice Gabriel, Joseph Confavreux et les enfants du centre Paris Anim’ Mercœur
Journal — France
Un chirurgien de l’AP-HP cherche à vendre aux enchères la radio d’une blessée du 13-Novembre
Le chirurgien Emmanuel Masmejean a mis en vente sur un site d’enchères pour 2 700 dollars la radio d’une survivante du Bataclan, sur laquelle on voit une balle de Kalachnikov. Après l’appel de Mediapart, il a retiré le prix dans son annonce. L’AP-HP qualifie la publication du professeur Masmejean de « problématique, choquante et indécente ».
par Matthieu Suc

La sélection du Club

Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses
Billet de blog
Entre elles - à propos de sororité
Sororité, nf. Solidarité entre femmes (considérée comme spécifique). Mais du coup, c'est quoi, cette spécificité ?
par Soldat Petit Pois
Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022.
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
Malaise dans la gauche radicale - Au sujet du féminisme
L'élan qui a présidé à l’écriture de ce texte qui appelle à un #MeToo militant est né au sein d'un groupe de paroles féministe et non mixte. Il est aussi le produit de mon histoire. Ce n’est pas une déclamation hors-sol. La colère qui le supporte est le fruit d’une expérience concrète. Bien sûr cette colère dérange. Mais quelle est la bonne méthode pour que les choses changent ?
par Iris Boréal