SORTIR DU PIEGE MACRONIEN ET ELARGIR LE MOUVEMENT

SORTIR DU PIEGE MACRONIEN ET ELARGIR LE MOUVEMENT

SORTIR DU PIEGE MACRONIEN ET ELARGIR LE MOUVEMENT

 

Nos adversaires sont puissants, cyniques et déterminés. Depuis 9 semaines la répression policière et judiciaire frappe les Gilets Jaunes  avec une violence jamais vue depuis un demi-siècle. MACRON, le mercenaire en chef du CAC40 et des ultrariches est prêt à tout pour satisfaire ses employeurs.

Nous avons montré notre détermination et notre capacité à sortir de l’affrontement violent avec les forces de l’ordre, affrontement voulu par le pouvoir pour nous discréditer auprès de la population avec la complicité des médias du CAC40. Depuis 2 semaines nous sommes enfin parvenus à porter devant l’opinion publique le caractère violent et antidémocratique de cette répression. Et nous l’avons fait avec l’aide de quelques journalistes et même de quelques policiers qui ont eu le courage de dénoncer les ordres politiques que MACRON et CASTANER leur demandaient d’exécuter contre les gilets jaunes.

Malgré l’extrême répression policière et judiciaire depuis deux mois nous avons été capables de maintenir notre mobilisation, en particulier depuis deux semaines à la grande déception de MACRON.

Devant la poursuite de notre mouvement, MACRON a modifié sa stratégie pour mieux nous isoler du reste de la population et pouvoir  nous réprimer avec l’apparent accord de la population. Ce nouveau piège consiste à intensifier sa campagne Gilets jaunes = extrême droite et à reprendre dans le grand débat national les revendications de Marine LE PEN.

  • combien d’étrangers doit-on accepter en France ?
  • quels sont les services publics à supprimer ?
  • Jusqu’où diminuer les impôts ?

……

 Ainsi MACRON veut faire croire à la population que ce sont les revendications des gilets jaunes alors qu’aucune de nos principales revendications :

 

  • augmentation du SMIC,

 

  • augmentation des salaires et des retraites,
  • maintien des services publics de proximité,(écoles , hôpitaux ,postes…
  • rétablissement de l’ISF et plus  justice fiscale

       - Referendum d’initiative citoyenne avec possibilité de révoquer les élus qui ne tiennent pas leurs promesses ne figure pas parmi les questions auxquelles les Français doivent répondre dans le débat organisé par MACRON.

 

Que faire et comment faire pour gagner cette seconde étape de  la lutte contre MACRON ?

  • Inspirons nous du succès des manifestations des femmes gilets jaunes qui par leurs pancartes, ont rappelé à tout le monde les Gilets jaunes morts, les Gilets jaunes blessés et les gilets jaunes emprisonnés. Ces femmes gilets jaunes ont su remettre au centre du débat public nos revendications et montrer que nous savions manifester sans violence si on ne se heurtait pas à la violence policière.

 

  • Remettons au centre de nos actions les revendications des Gilets jaunes pour l’amélioration de la vie de tous ce qui nous permettra de réussir le nécessaire élargissement du mouvement.

 

  • MACRON par son débat veut pouvoir affirmer qu’il décide ce qu’’un grand nombre de Français, beaucoup plus nombreux que les Gilets jaunes, souhaitent qu’il fasse. Les 10 réunions avec à chacune d’entre elles de nombreux maires représentant  des centaines et des milliers d’électeurs, les consultations organisées par internet, etc. Tout cela permettra à MACRON de se réclamer du soutien de la majorité des Français alors qu’il a mis en place un dispositif grâce auquel il contrôle du début (la formulation des questions) à la fin (c’est lui qui décidera de ce qu’il faut en conclure ). Toute cette mascarade appelée ‘ « grand débat ».

 

  • Si le mouvement ne s’élargit pas à d’autres parties de la population, MACRON ne cèdera pas aux Gilets Jaunes et continuera à les réprimer par sa police et sa justice. C’est aussi la signification de la  grande manifestation de soutien à son action qu’il a fait organiser  pour le  dimanche 27 janvier, une étape importante pour lui et pour laquelle il a engagé de gros moyens financiers pour faire monter en  car et autres moyens de transports le plus de monde possible sur Paris.

 

  • Pour faire échouer cette nouvelle stratégie de MACRON il faut que les Gilets Jaunes organisent une consultation citoyenne sur leurs revendications et non pas sur les questions de MACRON. Il suffit de reprendre la  liste des revendications que nous avions élaborées en décembre, faire voter en utilisant les réseaux sociaux et nous verrons par cette consultation lesquelles sont les plus populaires parmi nous, en veillant évidemment à ce que chacun de nous ne puisse voter qu’une seule fois.

 

  • Mais il faut également soumettre nos revendications au vote du plus grand nombre possible de personnes. Comment faire ? Par des assemblées citoyennes qui se réuniront dans les salles municipales et autres qui nous serons accordées par des municipalités et des associations. Si les forces de l’ordre nous ont chassés de la plupart des ronds points pour empêcher les discussions, elles ne pourront pas nous expulser des salles où se tiendront ces assemblées citoyennes et où nous pourrons discuter avec les personnes présentes que nous ne voyons pas sur les ronds points

Nous pourrons alors élargir notre mouvement, montrer que dans notre très grande majorité nous ne sommes ni des casseurs ni des gens d’extrême droite … Ainsi nous pourrons vaincre grâce au soutien et à la participation d’une partie encore plus importante de la population qui rencontre les mêmes difficultés que nous.  

                                                                                                                         

 

UB40

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.