Une provocation de Benyamin Netanyahou

Le premier ministre israélien propose d'annexer les colonies israéliennes sur le territoire de l'Etat de Palestine et la vallée du Jourdain à la veille des élections en Israël. Ce serait détruire toute perspective d Paix Juste et Durable.

Communiqué d'Une Autre Voix Juive Paris le 08/04/19

Une provocation de Benyamin Netanyahou

La veille d’élections nationales en Israël , Benyamin Netanyahou déclare sa volonté d’annexer les colonies israéliennes sur le territoire de l'Etat de Palestine, et la vallée du Jourdain, ceci après sa décision d’annexer le plateau du Golan, saluée et approuvée par Donald Trump. Il déclare en outre « qu’il n’y aura jamais d’Etat palestinien ». Il déclare « qu’aucune force au monde ne pourra empêcher ces décisions ».

Ces déclarations inadmissibles sont d'une gravité inédite. Elles violent toutes les Résolutions adoptées par l’ONU depuis 1967 et l'article 2 de la Charte des Nations Unies. Elles tournent le dos à la déclaration universelle des droits de l'Homme.

Une Autre Voix Juive s’insurge contre de semblables projets qui ne doivent pas être mis en oeuvre. Non seulement ils foulent aux pieds les droits fondamentaux du peuple palestinien mais ils créent à terme les conditions d’un embrasement général au Proche Orient. Jamais de pareilles décisions ne pourront constituer les bases d’un règlement pacifique juste, durable et  négocié du conflit au Proche Orient. Elles mettraient durablement en cause, outre la sécurité et la vie du peuple palestinien, la légitimité de l’Etat d’Israël et menaceraient du même coup la sécurité du peuple israélien.

Une Autre Voix Juive demande avec force au gouvernement français une condamnation claire de pareilles intentions, et de reconnaître immédiatement l’Etat de Palestine .

Une Autre Voix Juive encourage toutes les démarches de la diplomatie française et des parlementaires européens en faveur de la suspension immédiate de l’Accord de coopération UE-ISRAËL. Le silence des dirigeants de l’Union Européenne serait inadmissible. En se taisant, l’Union Européenne porterait une responsabilité majeure dans les suites prévisibles d’un tel attentat au droit international. Une Autre Voix Juive soutiendra toute action visant à rétablir la légalité internationale aux termes des résolutions de l’ONU, en particulier la résolution 242 de 1967 qui rappelle notamment l'interdiction de l'acquisition de territoires par la force.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.