Et si l'emploi était dans les métiers que personne ne veut plus faire ?

En 2017, 2,7 millions de demandeurs d'emploi sont comptabilisés par l'INSEE. Fin mars, Pôle Emploi en dénombre 3,51 millions, dont 2 millions de personnes qui recherchent un emploi depuis environ un an. La situation au niveau emploi demeure fragile.

Malgrè la conjoncture, de nombreux secteurs sont très demandeurs de main d'oeuvre qualifiée. Pourquoi ne pas choisir un métier dit manuel ?

Plombier, un métier peu ragoutant mais pourtant en forte croissance.

Les chantiers attribués au plombier sont de compétences diverses, ils concernent l'installation des nouveaux logements et la rénovation des maisons anciennes. Certaines sociétés rencontrent des difficultés à embaucher du personnel qualifié, leur demande est urgente. Il faut parfois mettre les mains dans des matières douteuses et travailler dans des conditions insalubres, et les missions de débouchages de son pas rares, certains en ont d'ailleurs fait leur spécialité. Tant ce type de mission est "décourageante", comme par exemple mr-debouchage-degorgement.fr ,

Vos canalisations ou votre évier sont bouchés? Faites appel au plombier!

Le plombier est un ouvrier qualifié, spécialiste des équipements sanitaires (tuyaux, baignoire, robinets, chauffe-eau, compteurs...), du gaz, du chauffage, de la zinguerie. Il est en charge de leur pose, de leur raccordement, de leur réparation et de l'entretien.

Dans les nouvelles habitations, il se réfère aux plans de l'architecte pour effectuer le tracé et la pose des canalisations. Il découpe les tuyaux aux dimensions voulues. Il les assemble, les soude et les relie entre eux ou à un appareil.

L’installation terminée, le plombier teste le bon fonctionnement du système. Il vérifie son étanchéité, son isolation ainsi que la conformité aux normes et aux règles de sécurité.

Si aucune fuite n'est décelée, il peut procéder au montage des équipements sanitaires (évier, baignoire, douche, lavabo…) et du chauffage (radiateurs, chaudières), qu'il raccorde. La mise en service est alors effective.

Dans les cas de dépannage, le plombier cherche l’origine du problème. La réparation des appareils consiste à changer les pièces défectueuses et à réaliser l'étanchéité.

Vers la diversification des tâches

Afin d'agrandir son champ d'action, le plombier peut se spécialiser et devenir agent d’entretien et d’assainissement. Avec du matériel spécifique, il participe au nettoyage quotidien des ouvrages et du réseau d'assainissement (colonnes d'eaux usées verticales et horizontales, égouts, fosses septiques...). Il s'occupe de la maintenance préventive et détecte toute anomalie. Au quotidien, Il exécute le curage, le détartrage, la désobstruction des canalisations et des sanitaires. Il colmate les fuites.

Dans certaines circonstances, le plombier arrive avec un camion de pompage hydrocureur, doté d’une caméra pour l'inspection des canalisations. Il peut être amené à utiliser des techniques de pointe, des moyens hydrauliques et mécaniques pour le contrôle de l’état et l'entretien des réseaux souterrains.

Les particularités du métier

Dans le cadre de l'apprentissage, le futur plombier peut se former auprès d'un employeur. Le but est l'obtention d'un CAP plombier ou un CAP d’agent d’assainissement et de collecte des déchets liquides spéciaux, Le métier peut évoluer avec un BTS, vers un poste de conducteur de travaux, de chef d’équipe, d’opérateur matériel vidéo.

Le plombier est un vrai professionnel. Il doit respecter de strictes règles de sécurité. Il opère à titre individuel, à l'intérieur, ou en équipe et à l'extérieur dans l'obscurité.

Les conditions de travail ne sont pas faciles avec des contraintes climatiques, bruyantes et nauséabondes. Il travaille souvent debout ou accroupi dans des positions inconfortables. Il se déplace souvent, chargé de son matériel. Il est équipé de vêtements de protection, de gants, d'un masque, d'un casque et de chaussures de sécurité.

Les horaires sont irréguliers. En cas d'urgence, il peut lui être demandé de travailler le soir, le dimanche ou les jours fériés.

Il intervient pour les particuliers à domicile ou pour les professionnels. Les industries, les sociétés de distribution et d'assainissement d'eau privées, les entreprises spécialistes du contrôle des réseaux d'assainissement, les collectivités locales font appel à lui.

Le métier de plombier est le idéal pour celui qui aime bouger et qui apprécie les multiples facettes d'un travail. Artisan, il savoure son indépendance ainsi que le contact humain alors qu'il renseigne et conseille judicieusement le client sur l'aménagement ou le choix de matériel.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.