Les douze travaux du RGPD ?

Si vous ne savez pas encore ce qu'est le RGPD, vous allez bientôt y être confronté au quotidien. Pour faire simple, l'Europe (enfin plutôt les gens qui s'amusent à nous compliquer la vie), cherche à protéger la vie privée de ces concitoyens. Derrière cette bonne idée se cachent toute une série de mesures qui risquent fort bien de rendre la vie de l'internaute et du webmaster bien compliquée...

Des cases à cocher, des cases à cocher et encore des cases à cocher

Le but du RGPD est de laisser le choix à l'internaute de ce qu'il autorise à diffuser, à collecter mais aussi à suivre. Quand vous arriverez sur un site web, vous aurez donc de nouveaux menus qui vont apparaitre, par exemple :
-Acceptez vous d'être suivi anonymement dans les statistiques (cela permet a un site web de savoir combien de visiteurs il fait chaque jour)
-Quand vous remplirez un champ : une boite du type "Etes vous sur de vouloir remplir ce champ et d'envoyer des données" apparaitra, vous devrez la valider.
-Accepter les cookies en fonction de ce que vous voulez faire fonctionner (techniquement il est très difficile de faire fonctionner un site E-Commerce sans cookies, le but n'étant pas de vous espionner, mais simplement de stocker votre panier de produits). Une ribambelle de choix va apparaitre, il vous faudra cocher/décocher en fonction de vos préférences...
-Chaque site devra proposer l'accès aux données et la possibilité d'effacer un compte (cependant ceci sera uniquement disponible si il n'y a pas eu de commande, pour des raisons comptables il sera impossible d'effacer totalement un compte d'un client).
-Et autres joyeusetés du genre.

Pour les petits E-Commerçants et Bloggueurs, ce RGPD c'est comme obtenir le laissez-passer A-38 dans la "maison qui rend fou" dans les douze travaux d'Asterix Et Obelix !

En effet de nombreux petites boutiques en ligne et blogs utilisent des solutions dites "Open Source" (Wordpress, Prestashop, Joomla etc..). Souvent installées de manière artisanale via l'hébergeur qui propose une installation en 1 clic souris, sans aucune connaissance technique particulière. Ces solutions permettent de faire tourner des milliers de petites entreprises, cependant les commerçants et bloggueurs/bloggueuses derrière ces sites ne sont pas toujours des "génies de l'informatique". Comme me le relaye Lea avec son blog de bricolage "bricolea", "je ne suis qu'une simple mortelle qui alimente mon site internet avec ma passion de la déco et du bricolage, je suis nulle en informatique !". Apporter les modifications nécessaires pour être en conformité RGPD devient un véritable casse tête, voir relève de l'impossible ! Soit en matière de coût (il faut le faire faire par une grosse agence web spécialisée, celà coûte très cher), soit il est trop difficile techniquement d'apporter les changements programmatiques nécessaires au bon respect de cette nouvelle loi.


Est ce que pour autant ces petits sites web espionnent et collectent des données personnelles à des fins d'espionnage industriel ? Pour la grande majorité, certainement pas !  Ces petites entreprises, et bloggueurs sont bien souvent de très petites entités qui font leur petite vie tranquillement, sans faire de vagues... Que feront ils sous le joug d'un contrôle ? Auront ils les moyens techniques et financiers de se mettre aux normes ? Affaire à suivre...

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.