PatriceKrysztofiak
Chef d'entreprise
Abonné·e de Mediapart

35 Billets

0 Édition

Billet de blog 14 oct. 2017

PatriceKrysztofiak
Chef d'entreprise
Abonné·e de Mediapart

Big Brother is Watching You... partout !

Caméras de surveillances, cartes bancaires, péages sont bien entendu les premières idées qui nous viennent en tête quand on parle de surveillance de big brother. Les téléphones portables et depuis peu les montres connectées sont eux aussi de véritables bénédictions pour les services de surveillances, qu'ils soient à but marketing ou "big data" comme la mode technologique le dicte.

PatriceKrysztofiak
Chef d'entreprise
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La technologie mobile est une véritable bénédiction pour les industriels, les publicitaires (le tracking est le pain béni des agences de publicités digitales !), et qui sait, peut être même des gouvernements.. (comment ça je suis parano ? :D ). Ils savent exactement quand et où vous allez, ce que vous regardez sur internet, ce que vous écrivez et a qui (je leur passe le bonjour au passage). Pour les publicitaires, l'intérêt et bien entendu de vendre de l'espace pub. Grâce à la géolocalisation ils savent à proximité de quel commerce vous vous situez, ce qui est bien pratique pour vous faire apparaitre une publicité sur votre mobile ou encore sur l'écran de votre autoradio android avec écran géant au moment ou vous passerez devant la devanture du magasin.
A bien y penser, j'ai l'impression que la génération 80 est la dernière génération à avoir connu la véritable liberté. On pouvait aller et venir comme on voulait, exprimer ses idées librement, mais maintenant avec le big data, tout est en mémoire, et pourrait se retourner contre vous un jour ou l'autre. Est ce que l'on se retrouve avec une société muselée, condamné à absorber de la télé réalité et autres bêtises abrutissantes ?

Connaissez vous le RFID ?

La puce RFID est une puce électronique qui ne nécessite pas de pile pour fonctionner. Les plus petits modèles de cette puce sont plus fin qu'un cheveu, elles sont de la taille d'une "poudre", c'est à dire 0,05 millimètres. Cette puce est traçable à une distance de 25 centimètres. On imagine bien entendu que cette distance s'allongera avec les évolutions technologiques. Une telle puce cachée dans un vêtement, un billet de banque, ou même pourquoi pas dans l'alimentation ! Allons nous, ou mangeons nous déjà des traceurs ? Dans une société ou l'humanité marche sur la tête (enfin surtout les élites, qui ont perdu toute raison et toute émotion) et un monde qui tourne à l'envers, je me pose la question...

La parano c'est bien, mais la vraie vie c'est bien aussi

La technologie n'a pas que du mauvais, j'aime mon GPS ! Que de temps gagné, éviter les bouchons, ne plus se perdre, trouver un parking, même si je suis tracé, le confort apporté par la technologie au quotidien est plus qu'appréciable. Ceci dit je ne suis pas encore prêt à mettre un assistant de type Amazon Alexa ou Google Home chez moi !

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
#MeToo, 5 ans après : notre émission spéciale
Le 5 octobre 2017, un mot-dièse va faire le tour de la planète : #MeToo (« moi aussi »), une expression pour dire haut et fort les violences sexistes et sexuelles. Cinq ans plus tard, les rapports de domination, de pouvoir, ont-ils vraiment changé ?
par À l’air libre
Journal
MeToo, plus de cinq ans d’enquêtes
Parmi les centaines d’articles publiés et émissions réalisées par Mediapart, ce dossier rassemble une sélection d’enquêtes marquantes, du monde du travail à celui de la musique, de la politique au cinéma, et fait la chronique des défaillances de la justice.
par La rédaction de Mediapart
Journal
Face aux affaires, l’opposition s’indigne, l’exécutif se terre
Les dernières mises en cause par la justice de deux figures du pouvoir, Alexis Kohler et Éric Dupond-Moretti, sont venues perturber mardi la rentrée parlementaire. Face à des oppositions plus ou moins véhémentes, l’exécutif et la majorité en disent le moins possible, en espérant que la tempête passe.
par Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani
Journal — Exécutif
Kohler, Dupond-Moretti : et soudain, il ne se passa rien
Le président de la République n’a pas jugé nécessaire de réagir après l’annonce du procès à venir de son ministre de la justice et de la mise en examen de son bras droit. Il mise sur le relatif silence des médias. Et ne s’y trompe pas.
par Michaël Hajdenberg

La sélection du Club

Billet de blog
L'Italie post-fasciste : en marche vers le passé
La victoire du post-fascisme, déflagration annoncée, menace nos systèmes démocratiques imparfaits et l'Europe qui subit une guerre de conquête et un bouleversement interne avec ces extrêmes-droites qui accèdent au pouvoir. Faut-il attendre les catastrophes pour crier ? La remise en cause de vieux réflexes ne demandent-elles pas une actualisation pour agir sur notre époque sans se renier ?
par Georges-André
Billet de blog
Après les élections, vers le post-fascisme
Aujourd'hui, en Italie, l'institutionnalisation du fascisme va porter l'agression raciste et patriarcale à un niveau supérieur. Avec cette combinaison du fascisme et de la technocratie, le gouvernement Meloni ne sera probablement pas simplement un gouvernement Draghi plus raciste. Nous verrons dans quelle mesure les alliances internationales, l'Union européenne et la Présidence de la République pourront limiter et contenir les dégâts. 
par Bruno Montesano
Billet de blog
La grande nostalgie
Les nostalgiques de l'ère fasciste s'en donnent à cœur joie pour ressortir les reliques de l'époque. Dimanche matin à Porta Portese, le plus grand marché aux puces de la capitale, j'ai trouvé un choix impressionnant de memorabilia de l'ère Mussolini.
par D Magada
Billet de blog
Ouvrir les yeux sur le fascisme qui vient
Un peu partout, « la loi et l’ordre » s’imposent, sous une forme directement inspirée des années 40 comme Italie, ou de façon plus insidieuse, comme chez nous. De L’écofascisme au post-fascisme en passant par l’autoritarisme policier ultra-libéral, c’est cinquante nuances de brun. Et il va falloir commencer à sérieusement s’en inquiéter, si on ne veut pas voir nos gosses grandir au son des bottes.
par Mačko Dràgàn