Recyclage des cordes de guitare avec Music Solidarity

Music Solidarity : une initiative qui nous concerne tous ! La question du recyclage est un sujet qui sensibilise de plus en plus. Chaque année en France, un habitant rejetterait plus de 350 kg de déchets. Un nombre élevé qui tend à diminuer grâce à différentes campagnes de sensibilisation.

Cependant, quelques domaines restaient encore épargnés par le recyclage, ou du moins insuffisamment médiatisés. C'était notamment le cas des instruments de musique. C'est partant de ce constat que l'association Music Solidarity a vu le jour. Son but : récolter et recycler le matériel de musique pouvant être revalorisé. Cela concerne notamment le nickel, que l'on trouve dans la composition des cordes de guitares ou le cuivre, présent sur les cymbales. De ces matériaux résultent de l'argent qui est réinjecté par l'association dans des actions de solidarité. Mais si le matériel est encore en état de marche ou qu'une simple réparation peut suffire, il est revendu à des musiciens.

music-solidarity © Music Solidarity music-solidarity © Music Solidarity


Les bénéfices servent à acheminer du matériel de musique dans des pays défavorisés, pour des enfants grâce à un partenariat avec des associations locales. Depuis 2013, ce sont près de 200 instruments en bon état qui ont été expédiés en Palestine, au Carmeroun, à Mexico et prochainement à Madagascar et au Mali. Cette action est soutenue par des artistes, à l'image de Gowy, ce quatuor Rock a été rapidement séduit par l'idée et a décidé d'y participer et d'en assurer la promotion.

Pour se faire connaître et ainsi toucher un maximum de personnes, Music Solidarity parcourt les différents festivals afin de toujours être sur le terrain. Naissent des rencontres, des échanges mais aussi des idées pour aller toujours plus loin. Et cela a aussi permis de sensibiliser d'autres artistes qui sont progressivement devenus partenaires, à l'image de Natty et Nordine de Sinsemilia, Déné Issébéré, Broussaï, Olivier Gotti, Debout sur le Zinc et bien d'autres.

L'action de Music Solidarity se fait avec peu de moyens, sans budget marketing, ni loyer ni de budget pour une collecte de fond. Plus que jamais, c'est le bouche-à-oreille qui permet à l'association de tenir le coup et de continuer à mener ses actions. Une subvention de 3 000 € a été accordée en décembre dernier. Mais cela reste insuffisant et restreint le développement.

Première filière européenne de récupération, de recyclage et de valorisation du matériel de musique, Music Solidarity est unique en son genre. Elle est née de la vocation de Cédric Breuze, qui se désolait de devoir jeter ses cordes de guitare usagées. Avec des amis, il décide de fonder l'association et c'est de là que sont nées ces initiatives.

L'expédition des cordes et instruments de musique est élevée. Les boîtes de récupération, par exemple, ont demandé un investissement de 3 000 €. C'est pour cela que l'association a besoin de soutien. Elle propose à tous de devenir Membre d'honneur ou bien Membre bienfaiteur en réalisant un don. Rappelons également que tout don donne droit à une réduction d'impôt correspondant à 66 % de la somme. Pour un don de 50 €, vous ne donnerez donc que 17 €. Mais pour l'association, les bénéfices sont intégralement perçus et permettront de continuer à mener les actions partout dans le monde.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.