patricJEAN
Auteur réalisateur (la Domination masculine, La Raison du plus fort). Dernier livre (ed du Rocher) "La loi des pères" www.patricjean.net
Abonné·e de Mediapart

56 Billets

0 Édition

Billet de blog 11 oct. 2015

patricJEAN
Auteur réalisateur (la Domination masculine, La Raison du plus fort). Dernier livre (ed du Rocher) "La loi des pères" www.patricjean.net
Abonné·e de Mediapart

Des faits: pourquoi les sénateurs mâles sont ils plus favorables à la prostitution?

patricJEAN
Auteur réalisateur (la Domination masculine, La Raison du plus fort). Dernier livre (ed du Rocher) "La loi des pères" www.patricjean.net
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Cette semaine aura lieu au Sénat, le second vote sur la proposition de loi à propos de l'abolition de la prostitution. L'élément central de la loi, la pénalisation des "clients" appliquée en Suède, Norvège et Islande est au centre de toutes les attentions. Les Sénateurs (contrairement aux député-e-s) voteront contre. Pourquoi?

Comme dans d'autres thématiques, il existe une sociologie de l'opinion à propos de la prostitution. Deux facteurs sont très déterminants: le sexe (et le sexisme) et l'âge. La population sénatoriale est malheureusement très mal constituée sur ces deux points. Les soixante associations abolitionnistes qui demandent la "pénalisation des clients" (essentiellement associations de femmes) relèvent quelques points éclairants.

1. Le facteur sexe et le sexisme

Le sexe des votants

Le 8 juillet 2014 en commission spéciale:

- 75% des sénateur.ice.s ayant voté pour la pénalisation des clients étaient des femmes 

-75% des sénateur.ice.s ayant voté contre étaient des hommes

L'opinion des Français selon leur sexe

Dès 2012, le sondage Harris Interactive[1] « Les français et la prostitution » montraient que

- 59% des femmes sont favorables à la pénalisation des clients de la prostitution

- seuls 32% des hommes y sont favorables.

Les pays abolitionnistes et l'égalité femme homme

Dans son classement mondial sur l’égalité femmes-hommes, publié en octobre 2014, le Forum Economique Mondial indiquait que la Suède, la Norvège et l’Islande, trois premiers pays au monde à avoir dépénalisé les personnes prostituées et pénalisé les clients, faisaient partie des quatre pays au monde les plus avancés en matière d’égalité femmes-hommes. Premier pays à avoir introduit une législation abolitionniste, La Suède comptait, dès 1999, 48% de femmes au Parlement.

2. Le facteur âge

Les jeunes et âgés s'opposent sur la question

Dès 2012, le sondage Harris Interactive « Les français et la prostitution » montraient que 

- 65% des 18-34 ans sont favorables à la sanction des clients de la prostitution.

- 64% des 50-64 ans sont contre la sanction des clients de la prostitution.

L'âge des sénateurs

Or il y a 7 ans d’écart de moyenne d’âge entre les sénateur.ice.s qui ont signé l’amendement de pénalisation des clients de prostitution (des femmes dans 56% des cas) et ceux qui ont signé l’amendement supprimant la pénalisation des clients de la prostitution ( des hommes dans 77%). C'est donc un "vote âgé" que celui qui s'oppose à la pénalisation.

En conclusion

Ce que montrent ces faits (outre la légendaire non représentativité du Sénat et le déficit de démocratie) c'est que les Sénateurs masculins, en s'opposant à la pénalisation des "clients" de la prostitution, défendent un privilège cher aux hommes  et aux personnes plus âgées. Une attitude réactionnaire par excellence...

Et pour se faire une idée de l'opposition farouche à toute discussion sur le sujet, lire cet article sur la manière dont le Sénat a coupé tous les arguments abolitionnistes dans une prise de parole d'un expert en commission.

[1] http://www.harrisinteractive.fr/news/2012/Results_HIFR_Grazia_28062012.pdf

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Corruption
Pourquoi les politiques échappent (presque toujours) à l’incarcération
Plusieurs facteurs expliquent la relative mansuétude dont bénéficient les politiques aux prises avec la justice, qui ne sont que très rarement incarcérés, malgré les fortes peines de prison encourues dans les affaires de corruption.
par Michel Deléan
Journal
Affaire Sarkozy-Bismuth : les enjeux d’un second procès à hauts risques
Nicolas Sarkozy, l’avocat Thierry Herzog et l’ex-magistrat Gilbert Azibert seront rejugés à partir de lundi devant la cour d’appel de Paris dans l’affaire de corruption dite « Paul Bismuth », et risquent la prison.
par Michel Deléan
Journal — Santé
Dans les Cévennes, les femmes promises à la misère obstétricale
Le 20 décembre, la maternité de Ganges suspendra son activité jusqu’à nouvel ordre, faute de médecins en nombre suffisant. Une centaine de femmes enceintes, dont certaines résident à plus de deux heures de la prochaine maternité, se retrouvent sur le carreau.
par Prisca Borrel
Journal
« L’esprit critique » théâtre : silences, histoires et contes
Notre podcast culturel discute de « Depois do silêncio » de Christiane Jatahy, d’« Une autre histoire du théâtre » de Fanny de Chaillé et de « Portrait désir » de Dieudonné Niangouna.
par Joseph Confavreux

La sélection du Club

Billet de blog
La baguette inscrite au patrimoine immatériel de l'humanité
La baguette (de pain) française vient d’être reconnue par l’UNESCO comme faisant partie du patrimoine immatériel de l’humanité : un petit pain pour la France, un grand pas pour l’humanité !
par Bruno Painvin
Billet de blog
Et pan ! sur la baguette française qui entre à l’Unesco
L’Unesco s’est-elle faite berner par la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française ? Les nutritionnistes tombent du ciel. Et le pape de la recherche sur le pain, l’Américain Steven Kaplan s’étouffe à l’annonce de ce classement qu’il juge comme une « effroyable régression ». (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Pesticides et gras du bide
Gros ventre, panse,  brioche,  abdos Kro, bide... Autant de douceurs littéraires nous permettant de décrire l'excès de graisse visible au niveau de notre ventre ! Si sa présence peut être due à une sédentarité excessive, une forme d'obésité ou encore à une mauvaise alimentation, peut-être que les pesticides n'y sont pas non plus étrangers... Que nous dit un article récent à ce sujet ?
par Le Vagalâme
Billet de blog
L’aquaculture, une promesse à ne surtout pas tenir
« D’ici 2050, il nous faudra augmenter la production mondiale de nourriture de 70% ». Sur son site web, le géant de l’élevage de saumons SalMar nous met en garde : il y a de plus en plus de bouches à nourrir sur la planète, et la production agricole « terrestre » a atteint ses limites. L'aquaculture représente-elle le seul avenir possible pour notre système alimentaire ?
par eliottwithonel