patricJEAN

Auteur réalisateur (la Domination masculine, La Raison du plus fort). Dernier livre (Belin) "les hommes veulent-ils l'égalité?" www.patricjean.net

Paris

Sa biographie
Auteur réalisateur conférencier Site: www.patricjean.net Il a réalisé des films avec un grand engagement social et politique, souvent provoquant la polémique (La Domination masculine, La Raison du plus fort, Les Enfants du Borinage, etc). Il a également réalisé des installations, les films d'un spectacle de cinéma danse, et des expériences transmédias (Lazarus Mirages). Il a publié Pas"client", plaidoyer masculin pour abolir la prostitution" (novembre 2013) et en mars 2015: "Les hommes veulent-ils l'égalité?" (éd Belin) Ses prises de positions médiatiques en font un acteur engagé sur des thèmes comme l'égalité, les questions sociales, la prison. Il est particulièrement engagé dans le combat pour l'abolition de la prostitution et est à ce titre cofondateur de "ZéroMacho" dont il est porte-parole. Il est aussi très engagé sur la question du "masculinisme" dont il est un farouche opposant. Il donne des conférences sur les thèmes de : égalité (professionnelle), prostitution, masculinisme, les écritures non linéaires... En préparation un film de fiction en prison et un film documentaire de cinéma à partir du mythe d'Icare (avec le plasticien Didier Mahieu) Formation: Premier prix au Conservatoire Royal de Bruxelles, maîtrise en philologie romane (Université libre de Bruxelles ULB), maîtrise en réalisation cinéma à l’INSAS (Bruxelles). Autres: Fondateur de NEMO (en 1993), un journal vendu en rue par des sans-abris en Belgique.
Son blog
227 abonnés Textes de Patric JEAN
Voir tous
  • 13 ans. Cette loi résonne comme un aveu.

    Par
    img-20210122-111802
    Le Sénat français vient de voter unanimement une proposition de loi criminalisant tout acte sexuel entre un adulte et un mineur de 13 ans. L'analyse de ce vote fait apparaître un véritable aveu de la société française.
  • Agressions sexuelles de mineurs: le tabou n’est pas celui qu'on croit

    Par
    Bien que l’on mesure que 6% des enfants subissent des agressions sexuelles ou des viols essentiellement dans le cadre familial, chaque affaire reste traitée comme un fait divers et le silence décrit comme celui d’une famille en particulier. Pourquoi la justice reste-t-elle à ce point impassible quand elle classe 70% des plaintes de ce type?
  • Si seulement Matzneff était le seul problème

    Par
    capture-d-e-cran-2019-12-30-a-13-03-52
    Le scandale autour de faits anciens et connus à propos de l'écrivain pédophile Gabriel Matzneff risque de nous faire passer à côté du réel problème dont cette personne n'est qu'un petit révélateur. 3 à 6% des enfants sont victimes d'agression sexuelle ou de viol. Le phénomène est donc systémique et il faut le considérer comme tel.
  • L'hystérie collective de Notre-Dame de Paris

    Par
    Notre-Dame et le peuple qui se soulève guidé par la Liberté Notre-Dame et le peuple qui se soulève guidé par la Liberté
    Le malheureux incendie de la cathédrale de Notre-Dame de Paris a provoqué une réaction qu'il est difficile de ne pas qualifier d'hystérie collective. Un bâtiment dont des parties plus récentes seront bientôt reconstruites provoque un émoi que la souffrance humaine ne parvient jamais à susciter. Comme si des pierres valaient plus que des enfants qui meurent.
  • SAP, inceste... Lettre d'une pédopsychiatre au Président de la République

    Par
    Récemment, un collège de spécialistes avait publié une tribune demandant que l'obligation légale pour tout médecin de signaler des violences sur mineur soit introduite dans la loi sur les violences sexuelles. On peut s'étonner que cette mesure de bon sens ne soit pas déjà une obligation et surtout que le gouvernement s'y oppose lors de la discussion en cours.