Marine Le Pen critiquait les élus qui piquent dans la caisse

Marine Le Pen le 9 février 2004 sur France 2 dénonçait le scandale de ces élus qui volent dans la caisse l'argent des Français, sauf le front national.

https://www.franceinter.fr/emissions/le-7h43/le-7h43-23-fevrier-2017

Marine Le Pen : " Je trouve ça incroyable d'entendre ça. Enfin, écoutez, il y 142 élus en Ile de France qui sont mis en examen, tout le monde a piqué de l'argent dans la caisse sauf le front national et on trouve ça normal, - Oh mais non c'est pas très grave... à la limite les Français en ont marre - mais les Français n'en ont pas marre d'entendre parler des affaires, ils en ont marre qu'il y ait des affaires ; ils en ont marre de voir des élus - je suis navrée de vous le dire - qui détournent de l'argent ; c'est scandaleux ! Parce que je vais vous le dire avec tout cet argent ce qu'on aurait fait ! hein ? en termes de restos du coeur, en termes d'opération pièces jaunes, tout l'argent qui a été détourné par les élus, ..." (...) " On ne vole pas dans la caisse, Monsieur Coppé, on ne vole pas l'argent des Français ; vous savez ce que ça veut dire ? Voler l'argent des Français ! "

 

Marine Le Pen ne se plaignait pas que la justice vienne perturber les élections.

Pas du tout. Au contraire.

Voici comment –sur le plateau de Mots Croisés- celle qui n’était pas encore la chef du parti le plus poursuivi de France, s’insurgeait d’entendre que les affaires n'intéressaient pas beaucoup les Français. En en faisait un argument de campagne.

Extrait.

► ► REVOIR cette archive sur le site de l’INA.

Marine Le Pen et Jean-François Copé sur France 2 le 9 février 2004.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.