Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

230 Billets

2 Éditions

Lien 2 avr. 2017

990 milliards d'euros par an de corruption dans l'UE

Une nouvelle étude publiée sur le site du Parlement européen révèle le coût global de la corruption dans l’Union européenne.

Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

http://www.slate.fr/story/115809/corruption-union-europeenne

La corruption coûte entre 179 et 990 milliards d’euros à l’Union européenne (UE) chaque année. Ces chiffres émanent d’une étude du think tank RAND Europe publiée le 10 mars 2016 sur le site du Parlement européen, rapporte The Independent.

La publication prend en compte trois différents types de scénarios et se base sur les coûts directs et indirects de la corruption. Dans le meilleur des scénarios, la corruption coûterait annuellement à l’UE entre 179 et 256 milliards d’euros. Dans le pire, elle coûterait jusqu’à 990 milliards d’euros par an. Cette somme représente 6,3% du produit intérieur brut (PIB) des vingt-huit États membres, précise le rapport.

Augmentation du crime organisé

Ces chiffres remettent totalement en question ceux publiés par la Commission européenne en 2014. Ce rapport estimait que la corruption nous pénalisait à hauteur de 120 milliards d’euros par an. Comme le soulignent les auteurs de RAND, la Commission ne prenait en compte que les effets directs de la corruption, principalement son impact sur les recettes fiscales.

Dans son rapport, la Commission précisait que «le coût économique total de la corruption n'est pas facile à calculer». Pour mieux quantifier l’étendue des dégâts, il faut prendre en compte non seulement les retentissements financiers mais aussi ceux touchant les domaines politique et social. Le think tank RAND Europe insiste sur le fait que la corruption entraîne une faible application des lois et une augmentation du banditisme et des crimes organisés.

Selon l’étude, les pays les plus touchés par la corruption sont la Croatie, Chypre, la Lituanie et la Roumanie, comme l’indique ce diagramme extrait de l’étude:

.@econ_hafner - “Corruption imposes significant social, political and economic costs” https://t.co/VoHH9CbYuc pic.twitter.com/aIcEKCIMzL

— RAND Europe (@RANDEurope) 22 mars 2016

La France fait partie des cinq pays les moins exposés au risque de la corruption, devancée par le Danemark, la Belgique, la Suède et le Luxembourg.

Responsabilité de l’UE

Pour essayer d’atténuer les effets de la corruption, RAND Europe consacre une partie de l’étude à proposer des solutions.

Parmi les propositions, le think tank propose d’étendre le Mécanisme de coopération et de vérification – qui est déjà mis en place en Bulgarie et en Roumanie pour lutter contre la corruption– et de créer un ministère public européen qui serait lié à l’Office de lutte antifraude de la Commission européenne (Olaf). 

À elles seules, ces deux mesures permettraient d’économiser 70,2 milliards d’euros chaque année, soit environ 8% des coûts annuels actuels, assure RAND Europe dans l’étude.

We recommended 3 policy measures to address #EU #Corruption & retrieve €71.12 billion from money lost each year https://t.co/VoHH9CbYuc

— RAND Europe (@RANDEurope) 22 mars 2016

Carl Dolan a affirmé que, «vu l’étendue du problème, ces propositions sont très modestes», rapporte Politico. Le directeur de la branche européenne de l’ONG Transparency International a ajouté que «le fait que l’UE n’a pas été capable de [les] proposer elle-même» montre à quel point la corruption n’est pas «une priorité pour l’UE ces dernières années».

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Médias
La commission d’enquête parlementaire ménage Bernard Arnault…
L’audition du patron de LVMH par la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est déroulée de manière aussi calamiteuse que celle de Vincent Bolloré. La plupart des dangers qui pèsent sur l’indépendance et l’honnêteté de la presse ont été passés sous silence.
par Laurent Mauduit
Journal — Médias
… après avoir tenu café du commerce avec Vincent Bolloré
Loin de bousculer Vincent Bolloré, la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est montrée approximative et bavarde, mercredi, au lieu d’être rigoureuse et pugnace. L’homme d’affaires a pourtant tombé un peu le masque, laissant transparaître ses attaches nationalistes.
par Laurent Mauduit
Journal
Didier Fassin : « on est dans un basculement qui n'était pas imaginable il y a 5 ans »
Alors que l’état de crise semble être devenu la nouvelle normalité, quelles sont les perspectives pour notre société ? Didier Fassin, directeur d’études à l’EHESS qui publie « La société qui vient », est l’invité d’« À l’air libre ».
par à l’air libre
Journal — Extrême droite
Révélations sur les grands donateurs de la campagne d’Éric Zemmour
Grâce à des documents internes de la campagne d’Éric Zemmour, Mediapart a pu identifier 35 de ses grands donateurs. Parmi eux, Chantal Bolloré, la sœur du milliardaire Vincent Bolloré, qui siège au conseil d’administration du groupe. Premier volet de notre série sur les soutiens du candidat.
par Sébastien Bourdon, Ariane Lavrilleux et Marine Turchi

La sélection du Club

Billet de blog
Quoi de neuf ? Molière, insurpassable ! (1/2)
400e anniversaire de la naissance de Molière. La vie sociale est un jeu et il faut prendre le parti d’en rire. « Châtier les mœurs par le rire ». La comédie d’intrigue repose forcément sur le conflit entre la norme et l’aberration, la mesure et la démesure (pas de comique sans exagération), il reste problématique de lire une idéologie précise dans le rire du dramaturge le plus joué dans le monde.
par Ph. Pichon
Billet de blog
Molière et François Morel m’ont fait pleurer
En novembre 2012, François Morel et ses camarades de scène jouaient Le Bourgeois gentilhomme de Molière au théâtre Odyssud de Blagnac, près de Toulouse. Et j’ai pleuré – à chaudes larmes même.
par Alexandra Sippel
Billet de blog
Molière porte des oripeaux « arabes »
Le 15 janvier 2022, Molière aurait eu 400 ans. Ce grand auteur a conquis le monde, a été traduit et adapté partout. Molière n'est désormais plus français, dans les pays arabes, les auteurs de théâtre en ont fait leur "frère", il est joué partout. Une lecture
par Ahmed Chenikii
Billet de blog
On a mis Molière dans un atlas !
Un auteur de théâtre dans un atlas ? Certes, Molière est génial. Parce qu'il n'a laissé quasiment aucune correspondance, un trio éditorial imagine comment Jean-Baptiste Poquelin a enfanté "Molière" dans un atlas aussi génial que son objet. (Par Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement