Créer des sites plus légers pour protéger la planète

Le Studio Colibri, à Liège, crée des sites web plus légers, plus rapides et moins énergivores. Une bonne chose quand on connaît le poids d’internet dans les émissions de gaz à effet de serre. Par Thomas Casavecchia Journaliste au pôle Multimédias

https://demainlaterre.lesoir.be/316969/article/2020-08-03/creer-des-sites-plus-legers-pour-proteger-la-planete

Entre cinq et neuf pourcents. Il s’agit de la part estimée de consommation énergétique d’internet dans le monde. Concrètement, on estime que la toile consomme à elle seule autant que la Grande-Bretagne. Et notre consommation d’internet ne cesse d’augmenter. Streaming de musique, de vidéo et même de jeux vidéo représentent une part toujours plus importante des émissions de gaz à effet de serre.

Heureusement, çà et là sont prises des initiatives promettant de réduire l’empreinte carbone. C’est le cas du Studio Colibri à Liège. La petite structure (seuls deux potes d’enfance travaillent sur leur temps libre dans le studio) propose de créer des sites plus légers, plus rapides, plus sûrs et plus respectueux de l’environnement. (...)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.