Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

253 Billets

2 Éditions

Lien 3 oct. 2021

Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

Pandora papers : la fraude fiscale dûe aux gouvernements complaisants

Pandora Papers : comment les paradis fiscaux continuent de prospérer. La très vaste enquête journalistique internationale des Pandora Papers démontre que de nombreuses personnalités fortunées, du monde politique, économique ou artistique, échappent toujours à l’impôt en ayant recours aux paradis fiscaux. Des milliers de milliards d'euros sont en question.

Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

https://www.franceculture.fr/economie/pandora-papers-comment-les-paradis-fiscaux-continuent-de-prosperer

Par Jacques Monin, Cellule investigation de Radio France et ICIJ, International Consortium of Investigative Journalists

Une affaire à confier à la Procureure européenne anti fraude ?

Les documents couvrent une période s’étalant de 1996 à 2020. Et en les épluchant, l’ICIJ a dénombré 600 personnalités françaises, parmi lesquelles « une poignée d’hommes politiques ».

Avant les Pandora Papers, les Offshore Leaks (2013), China Leaks (2014), Panama Papers (2016), Bahamas Leaks (2016), Football Leaks (2016), Money Island (2017), Malta Files (2017), Paradise Papers (2017), Dubaï Papers (2018), FinCEN Files (2020), OpenLux (2021), ont documenté tour à tour la propension extraordinaire des hommes riches et puissants à dissimuler leurs avoirs à leur propre administration fiscale. " (La rédaction de Médiapart). Manque, not., Swissleaks en 2015

Les dessous du départ du directeur de Tracfin

Bruno Dalles, patron de la cellule anti-blanchiment de Bercy, pourtant renouvelé jusqu'en 2021, vient d'être discrètement remercié. Décryptage de cet étonnant limogeage.

Prolonger :

Les «Pandora Papers» révèlent l'évasion fiscale de plusieurs chefs de gouvernement

Plusieurs dirigeants, dont le Premier ministre tchèque, le roi de Jordanie, Tony Blair ou les présidents du Kenya et d'Équateur, ont dissimulé des avoirs dans des sociétés offshore, notamment à des fins d'évasion fiscale, selon une enquête publiée dimanche 3 octobre par le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ). 

"Pandora Papers" : des milliers de milliards de dollars toujours à l’abri dans des paradis fiscaux

La nouvelle enquête du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) et ses partenaires, dont la cellule investigation de Radio France, démontre que de nombreuses personnalités fortunées échappent toujours à l’impôt en ayant recours aux paradis fiscaux.

"Pandora Papers" : l’immobilier de luxe sur la Côte d’Azur, havre du blanchiment d’argent ?

Le Consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ), dont la cellule investigation de Radio France fait partie, dévoile une nouvelle affaire de soupçons de fraude fiscale via l’immobilier sur la Côte d’Azur. 

L'Institut Tony Blair, un business africain - Le Monde diplomatique

La philanthropie très intéressée de l’ancien premier ministre britannique

Après son départ du 10 Downing Street, en 2007, M. Anthony Blair a entrepris de monnayer, à travers des activités de conseiller et de conférencier, le prestige de son ancienne fonction et le carnet d’adresses qu’il y avait acquis. Face aux polémiques suscitées, l’ex-premier ministre britannique s’est recentré sur la philanthropie, espérant restaurer une réputation en chute libre. Avec un succès mitigé…

Lutte conte l’évasion fiscale : les avocats dans le viseur de l’UE

Le 12 décembre 2017, les recommandations finales de la commission Pana pour lutter contre l’érosion fiscale ont été votées en session plénière du Parlement européen. Les avocats sont directement concernés. par Thomas Coustet le 22 décembre 2017

Lutte contre la fraude : les professionnels du droit et du chiffre en mire

L’article 13 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen pose que « pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable : elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés ». Par Camille… Lien - 23 mai 2018

Palais de Poutine - Wikipédia

Corruption : des "zones grises" persistent en France (Conseil de l'Europe)

Le Groupe d'Etats contre la Corruption (Greco) du Conseil de l'Europe a pointé jeudi la persistance en France de "zones grises" dans la lutte contre la corruption et appelé Paris à plus d'efforts pour prévenir la corruption "au sein de l'exécutif". Brève - Agence France-Presse - 9 janv. 2020

La France doit progresser en matière de prévention de la corruption des juges et procureurs (Conseil de l’Europe)

L’organe anti-corruption du Conseil de l’Europe a regretté jeudi que la France n’ait pas avancé dans les réformes conseillées du Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM) en matière de pouvoir disciplinaire à l’égard des juges et de mode de nomination des procureurs. Brève - Agence France-Presse - 1 oct. 2020

La France pressée de faire mieux contre la corruption

Le Groupe d’Etats contre la corruption (Greco), un organe du Conseil de l’Europe, a invité mardi la France à aller plus loin dans ses réformes pour prévenir les risques de corruption chez les magistrats et les parlementaires. Brève - Agence Reuters - 18 sept. 2018

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte