Un nouveau média libre et participatif : SPECTRE

SPECTRE est un projet de plateforme de podcasts en réponse au paysage médiatique abîmé par la quête d'annonceurs et d'audimat, la logique du « buzz » imposant la précipitation et une information au rabais, soumise au capital privé et à l'intelligentsia néolibérale et réactionnaire, lesquels étouffent le débat et contournent le pluralisme politique, social, intellectuel ou culturel du pays.

https://spectremedia.org/charte/

SPECTRE proposera des contenus audios et une information de qualité, de manière accessible des savoirs critiques à débattre. Une contextualisation et une mise en perspectives pour aller au fond des choses et à la racine des problèmes. Aborder une variété de questions en proposant des analyses documentées, pour tisser un lien avec les mobilisations qui se développent partout contre les régressions sociales et démocratiques, les offensives masculinistes, hétérosexistes, nationalistes et racistes, mais aussi les menées colonialistes et impérialistes. 

SPECTRE vise aussi à favoriser le développement et les liens entre médias alternatifs, collectifs antiracistes et féministes, associations écologistes ou encore organisations syndicales en proposant une plateforme souple et décentralisée en offrant un point de ralliement commun par lequel chacun profite de l’audience des autres et que des dialogues se nouent et promeuvent et fassent entendre les analyses, les pensées critiques, les doutes et les débats exclus des médias dominants.

SPECTRE n'a pas de ligne politique et n’aspire nullement à en construire une.

La diversité des positions qui s’expriment sur la plateforme est un principe. L'ouverture et le pluralisme sont des conditions fondamentales pour permettre aux voix discordantes de se faire entendre et de progresser par la confrontation des points de vue et des perspectives pour enrichir le débat public à mesure que le projet se développera. 

Cela n’équivaut pas à une neutralité éthique et politique : nous souhaitons nous tenir fermement du côté des dépossédé·es et des opprimé·es.

La critique des idéologies qui tendent à légitimer l’ordre social est donc pour nous fondamentale, de même que l’action pour en finir avec toute forme de domination.

Si SPECTRE n’a pas de ligne préétablie, le projet se fondera sur des valeurs communes d’égalité, de justice sociale et d’internationalisme qui supposent un engagement pour l’émancipation (féministes, antiracistes, anti-impérialistes, écologistes, et LGBTQI+), et exclut donc les discours promouvant la discrimination.  

SPECTRE est une coopérative de podcasts adossée à une association à but non-lucratif dans laquelle les décisions sont prises démocratiquement par celles et ceux qui acceptent de s’y engager. Les choix sont et resteront dictés, non par la recherche du profit, mais par l’objectif de faire entendre la critique d’un monde d’exploitation, d’oppressions et de destructions environnementales auquel il n’est pas question de se résoudre ou de se conformer. 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.