La presse, première source de " fake news " et de complotisme

Julie Hollar analyse la propagande de la presse en soutien à la réaction des " Brahmanes" du parti démocrate contre Bernie Sanders pour faire échouer sa campagne électorale, un réflexe de classe à défendre les intérêts du capital, dont ceux des propriétaires de journaux. La propagation des mensonges n'est pas exclusif aux médias US.

https://www.monde-diplomatique.fr/2020/03/HOLLAR/61546

On ne croit pas ce que l'on voit. On voit ce que l'on croit, ce qu'on veut voir.

Pour " Brahmane " en politique US, voir la définition sur Wikipédia anglais : Boston Brahmin

See also

Prolonger :

Emmanuel Macron, fabriqué pour servir - Le candidat des médias

Un journalisme vil et veule - L’art d’interviewer Adolf Hitler

Vers la bérézina des médias ?

Le clash a-t-il remplacé le débat public ?

Notre cerveau est-il un allié fiable ?

Le bug humain

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.