Violences policières contre des manifestantes

"C'était totalement disproportionné" : des manifestantes dénoncent la violente intervention policière lors d'une marche féministe samedi 7 mars à Paris : Charges des forces de l'ordre et femmes violemment traînées dans le métro à l'issue d'une manifestation féministe qui, de l'aveu même de la préfecture de police, s'était "déroulée dans le calme".

https://www.francetvinfo.fr/societe/droits-des-femmes/charge-policiere-lors-d-une-manifestation-feministe-a-paris-ca-na-pas-de-sens-de-montrer-tant-de-violence-face-a-des-femmes-qui-reclament-leurs-droits_3857327.html

" les manifestantes sont arrivées très tard place de la République par rapport à l'heure prévue et ont refusé de se disperser " argumente la préfecture.

 

Prolonger :

Les pratiques «illégales» du préfet Lallement 7 mars 2020 Par Pascale Pascariello

Mediapart s’est procuré plusieurs notes de la gendarmerie nationale et de CRS qui remettent en question la légalité des ordres donnés par le préfet de police de Paris. « Des pratiques contraires à la législation ainsi qu’à la réglementation » et « des emplois disproportionnés de la force » y sont pointés. 

Des César aux violences policières, le vieux monde résiste à la révolution féministe 8 mars 2020 Par Lénaïg Bredoux

Samedi, la fin de la marche nocturne contre les violences faites aux femmes a été violemment réprimée à Paris. Une illustration de l’affrontement à l’œuvre entre les militantes de la révolution féministe et les défenseurs de l’ordre établi. Entre deux mondes.

À Paris, une marche féministe s'achève par des heurts avec la police

À la veille de la Journée internationale des Droits des femmes, des affrontements ont opposé ce samedi 7 mars en fin de soirée les forces de l’ordre aux participantes de la “Marche féministe” nocturne, ont rapporté en vidéos les associations et journalistes sur Twitter.

Violences policières après une marche féministe : Schiappa se dit "choquée" mais défend les policiers sur BFM

La ministre a souligné que " le tracé (de la marche, ndlr) n’aurait pas été respecté ", ce qui aurait poussé les forces de l'ordre à intervenir.

Quand Macron recadre Schiappa en Conseil des ministres

Invitée à évoquer la Journée internationale des droits des femmes, mercredi en Conseil des ministres, Marlène Schiappa s'est lancée dans une longue présentation de son bilan… avant de se faire sèchement couper par Emmanuel Macron, qui lui a suggéré de revenir " la semaine prochaine pour une présentation qui correspond à [s]es attentes ". Un ministre commente : " C'était d'une grande brutalité. " Le compte-rendu du Conseil des ministres, diffusé mercredi soir, ne mentionne pas cette communication de la secrétaire d'Etat chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations.

Des hommes violents Un podcast en 6 épisodes Par Mathieu Palain

Féminismes, les conquêtes de demain

Césars : « Désormais on se lève et on se barre », par Virginie Despentes

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.