Macron réforme contre les fainéants, les cyniques et les extrêmes

"Je serai d'une détermination absolue et je ne céderai rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes. Et je vous demande d'avoir, chaque jour, la même détermination", a conclu le président français en s'adressant à ses concitoyens réunis dans le jardin de l'école française.

https://www.youtube.com/watch?time_continue=4&v=9SYAzHP0T_E

Sur BFM : " Pour Emmanuel Macron, citant notamment sa politique en matière du droit du travail, l'heure n'est de toutes façons plus aux réformes, "mais à une transformation profonde" de la France."

N'est-ce pas un poil cynique ? Orwell a illustré que la novlangue est un subterfuge d'extrémiste fainéant.

Voir aussi :

Le Figaro : « Les gens qui réussissent et les gens qui ne sont rien » : ce que révèle la petite phrase de Macron

L'OBS : 5 sorties d'Emmanuel Macron qui disent son mépris de classe

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.