Vaccination, pass sanitaire : les enjeux de la contrainte

L'obligation vaccinale draine déjà des débats houleux. Quel risque de voir naître une division entre vaccinés et non-vaccinés ? Quel risque de stigmatiser des soignants qui se montreraient réticents devant la vaccination, tout en assumant une mission difficile en première ligne ? Avec Emmanuel Hirsch et Nathalie Bajos

https://www.franceculture.fr/emissions/linvitee-des-matins/vaccination-pass-sanitaire-les-enjeux-de-la-contrainte-avec-emmanuel-hirsch-et-nathalie-bajos

Le professeur d’éthique médicale Emmanuel Hirsch est professeur à la faculté de médecine de l’université Paris-Saclay, et la sociologue Nathalie Bajos est directrice de recherche à l’INSERM et à l’EHESS, qui a publié avec Alexis Spire un travail sur le lien entre réticence vaccinale et inégalités sociales.   

Pour eux, si le sujet de la contrainte est important, il ne doit pas faire oublier que la stratégie vaccinale doit passer par une prise en compte des disparités dans l'accès aux soins et aux doses de vaccin. La campagne doit aussi répondre au besoin de bâtir une "démocratie sanitaire" permettant à tous les citoyens de se sentir impliqués dans la lutte contre la pandémie. 

Vaccination obligatoire du personnel soignant, élargissement du pass sanitaire aux lieux de loisirs et de culture, État d'urgence sanitaire en Martinique et à la Réunion... Autant de mesures qui rappellent que la France n'a pas encore dépassé la crise due au coronavirus. Un nouveau rebondissement qui témoigne d'un manque de préparation, selon Emmanuel Hirsch.    

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.