Allemagne nazie : l'exemple d'une mystification politique par la perversion du droit

Antoine Garapon aborde la perversion du droit par les nazis grâce à la collaboration et la caution de professeurs des universités, de cadres de la police, de magistrats et des médias. A l'opposé de la "banalité du mal", l'émission détaille la logique d'une intelligence et de sa prétention au service du mal. Ecouter l'émission en cliquant sur le lien suivant :

https://www.franceculture.fr/emissions/le-bien-commun-13-14/le-droit-nazi

Le meutre de Weimar de Johann Chapoutot décrit dans le détail comment le meurtre d'un ouvrier communiste par des miliciens de la SA à l'été 1932, et le procès qui s'en suivit, servit de prétexte à Hitler pour rompre avec un légalisme de façade, qu'il s'était forcé de respecter jusqu'alors.

Cf. Meurtre de Potempa — Wikipédia

Le Bien Commun s'intéresse aujourd'hui à la conception nazi du droit.

Peu traitée par les historiens, cette question permet pourtant d'appréhender un aspect essentiel de l'idéologie nazie.

Avec deux spécialistes de l’histoire et du droit allemand :

- **Johann Chapoutot**, historien, maître de conférence à l'Université de Grenoble II, auteur de "Le Meurtre de Weimar", paru aux PUF en 2010.

- ** Olivier Jouanjan**, professeur de droit public à l'Université de Strasbourg.

 

Prolonger :

George Mosse - De la Grande Guerre au totalitarisme. La brutalisation des sociétés européennes - Persée

Brutalisation — Wikipédia

La Grande Guerre a-t-elle brutalisée les sociétés européennes ?

Christian Ingrao, "Croire et détruire" : Les intellectuels dans la machine de guerre SS : L'historien consacre une étude saisissante aux itinéraires de quatre-vingts universitaires impliqués dans les crimes du IIIe Reich. (...) Tel est au fond le grand intérêt de cette biographie collective - mais aussi ce qui la rend profondément dérangeante : rappeler que le nazisme a suscité une immense "ferveur". Pas seulement auprès des masses abêties. Mais aussi parmi ceux dont aurait pu espérer que l'intelligence et la culture fussent des remparts contre l'abjection. (Le Monde)

Julien Benda "La trahison des clercs" Grasset

Carl Schmitt, dont s'inspirent les promoteurs du droit d'exception : " La science allemande du droit dans sa lutte contre l'esprit juif | Cairn "

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.