Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

252 Billets

2 Éditions

Lien 17 mars 2019

Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

Plus de 250 scientifiques affirment que les écouteurs sans fil sont dangereux

Les écouteurs sans fil tels que les Airpods seraient nocifs pour la santé et augmenteraient le risque de cancer par la proximité du Bluetooth avec le cerveau. C’est le constat dressé par plus de 250 scientifiques de 40 pays différents, qui se sont associés pour signer une péti­tion adressée aux Nations Unies et à l’Or­ga­ni­sa­tion mondiale de la santé (OMS).

Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

https://www.rtbf.be/info/societe/detail_les-ecouteurs-sans-fil-dangereux-pour-la-sante-c-est-ce-qu-affirment-plus-de-250-scientifiques?id=10172219

Ces scientifiques sont en fait engagés dans l’étude des effets biologiques et médicaux des champs électromagnétiques non ionisants (EMF).

Et leurs inquiétudes se portent sur tous les appareils sans fil, ce qui inclut donc le téléphone de manière plus générale, mais aussi le Wifi, les babys phones et les écouteurs sans fil avec le système Bluetooth. Ceux-ci, placés directement dans le conduit auditif, libèrent des niveaux élevés d’ondes.

Effets néfastes des ondes sur TOUS les végétaux et les animaux

Selon eux, les EMF augmentent le risque de cancer ou de dégâts génétiques, pourraient engendrer des changements du système reproducteur, des déficiences de l’apprentissage et de la mémorisation ou encore des désordres neurologiques. De manière très générale, ces technologies influenceraient le bien-être général des individus… mais pas que.

« Les dommages vont bien au-delà de l’espèce humaine : des preuves évidentes, toujours plus nombreuses, montrent les effets néfastes des ondes sur TOUS les végétaux et les animaux (d’une simple cellule, à l’abeille et aux mammifères) », précisent-ils dans cette pétition.

Selon les scientifiques, les recommandations de la Commission Internationale pour la Protection contre les Radiations Non Ionisantes (ICNIRP) ne sont pas suffisantes. « Elles ne prennent pas en compte les expositions de longue durée, ni les effets engendrés par des champs de faible intensité » et seraient donc « insuffisantes pour protéger efficacement la santé des hommes et la nature entière. »

Texte de la pétition :

Original en anglais : https://www.emfscientist.org/index.php/emf-scientist-appeal

Sa traduction en français : https://www.emfscientist.org/images/docs/transl/French_EMF_Scientist_Appeal_2017.pdf

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Comment le gouvernement veut rattraper le retard français
Dans un contexte de risque élevé de tension sur le réseau électrique cet hiver, l’Assemblée nationale examine, à partir du lundi 5 décembre, le projet de loi visant à accélérer le déploiement de l’éolien et du solaire en France.
par Mickaël Correia
Journal — Santé
Dans les Cévennes, les femmes promises à la misère obstétricale
Le 20 décembre, la maternité de Ganges suspendra son activité jusqu’à nouvel ordre, faute de médecins en nombre suffisant. Une centaine de femmes enceintes, dont certaines résident à plus de deux heures de la prochaine maternité, se retrouvent sur le carreau.
par Prisca Borrel
Journal
Affaire Sarkozy-Bismuth : les enjeux d’un second procès à hauts risques
Nicolas Sarkozy, l’avocat Thierry Herzog et l’ex-magistrat Gilbert Azibert seront rejugés à partir de lundi devant la cour d’appel de Paris dans l’affaire de corruption dite « Paul Bismuth », et risquent la prison.
par Michel Deléan
Journal — Corruption
Pourquoi les politiques échappent (presque toujours) à l’incarcération
Plusieurs facteurs expliquent la relative mansuétude dont bénéficient les politiques aux prises avec la justice, qui ne sont que très rarement incarcérés, malgré les fortes peines de prison encourues dans les affaires de corruption.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
L'électricité est-elle un bien commun ?
[Rediffusion] L'électricité est-elle un bien commun, comme Yannick Jadot l'a fait récemment ? La formule produit un effet électoraliste garanti. Mais cette opération rhétorique est sans intérêt s’il s’agit, à partir de la fonction sociale actuelle de l’électricité, de faire apparaître dans le système énergétique des options qui méritent un positionnement politique.
par oskar
Billet de blog
Les coupures d'électricité non ciblées, ce sont les inégalités aggravées
Le gouvernement prévoit de possibles coupures d'électricité cet hiver : j'ai vraiment hâte de voir comment seront justifiées l'annulation de trains et la fermeture d'écoles pendant que les remontées mécaniques de Megève ou Courchevel continueront à fonctionner. Non ciblées sur les activités « non essentielles », ces coupures d'électricité pourraient aggraver les inégalités.
par Maxime Combes
Billet de blog
À Brioude, itinéraire d'une entreprise (presque) autonome en énergie
CN Industrie vit en grande partie grâce à l'électricité produit par ses panneaux solaires. Son modèle énergétique est un bon éclairage de ce que pourrait être un avenir largement éclairé par les énergies renouvelables. Rencontre avec son patron précurseur, Clément Neyrial.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
Nationalisation d’EDF : un atout pour la France ?
Le jeudi 24 novembre, c’est dans un contexte bien particulier que le nouveau PDG d’EDF Luc Rémont prend ses fonctions. De lourds dossiers sont sur la table : renationalisation du groupe, relance du parc nucléaire et des renouvelables, négociation avec Bruxelles sur les règles du marché de l’électricité et gestion de la production avant les trois mois d’hiver.
par Bernard Drouère