Monsanto a déjà remplacé le Roudup par le Dicamba

Nicolas Hulot se moque du monde à se battant contre le Round Up quand Monsanto a déjà sorti son remplaçant, pire encore. Voir les méthodes de l'entreprise Monsanto contre le chercheur Eric Seralin telles que les révèlent les " Monsanto papers ", la publication des mails de cette entreprise.

https://www.nytimes.com/2017/09/21/business/monsanto-dicamba-weed-killer.html

Michael Kemp with part of a soybean plant that was damaged by the weed killer dicamba on his farm in Missouri. Credit Brandon Dill for The New York Times

Monsanto’s Weed Killer, Dicamba, Divides Farmers

Twenty-five million acres have been planted with genetically modified seeds to encourage the spraying of the chemical. Farmers worry about damage to crops.

By DANNY HAKIMSEPT. 21, 2017

Farmers planted a new kind of seed on 25 million acres of soybean and cotton fields this year. Developed by Monsanto, the seeds, genetically modified to be resistant to a weed killer called dicamba, are one of the biggest product releases in the company’s history.

 

Traduction d 'après REVERSO

Michael Kemp avec la partie d'une graine de soja endommagée par le désherbant dicamba à sa ferme au Missouri.

Le désherbant de Monsanto, Dicamba, divise les agriculteurs

Vingt-cinq millions d'acres ont été plantés avec des graines génétiquement modifiées pour encourager la pulvérisation du produit chimique. Les fermiers s'inquiètent de dégâts aux récoltes.

DANNY HAKIMSEPT. 21, 2017

Les fermiers ont planté une nouvelle sorte de graine sur 25 millions d'acres de soja et de champs de coton cette année. Développé par Monsanto, les graines, génétiquement modifiées pour être résistant à un désherbant appelé dicamba, sont une des plus grandes sorties de produit dans l'histoire de l'entreprise.

Mais les graines et le désherbant ont retourné quelques fermiers - souvent des clients de Monsanto - contre l'entreprise et alerté les régulateurs.

Les fermiers qui n'ont pas acheté les nouvelles graines chères, qui ont commencé à apparaître l'année dernière, s'associent à des procès, prétendant que leur récolte a été endommagée par dicamba qui s'est répandu sur leurs fermes. L'Arkansas a annoncé une interdiction de 120 jours du désherbant cet été et il envisage de défendre son utilisation l'année prochaine après la mi-avril. Le Missouri a défendu sa vente en juillet. Et le Ministère de l'Environnement, non connu pour son agressivité sous le Président Trump, étudie sa propre action.

 

sur les "Monsanto papers " : https://www.criigen.org/chronique/28/display/Monsanto-Papers-les-dessous-du-retrait-de-letude-Seralini-reveles?lang=fr

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.