La fabrique de l'ignorance

La construction de la rhétorique pour dissuader l'opinion de croire dans les résultats de la recherche qui contrarient le " Marché ". Ses lois sont la nouvelle théologie qui s'oppose à l'émancipation scientifique que permet la recherche publique fondamentales. Madame Frédérique Vidal la détruit et disqualifie les sciences sociales et humaines par l'invention de " l'islamo gauchisme ".

https://www.arte.tv/fr/videos/091148-000-A/la-fabrique-de-l-ignorance/

Ce documentaire vous intéressera si vous ne connaissez pas l'agnotologie, c'est-à-dire la production d'ignorance stratégique mise en oeuvre par des industriels (tabac, pesticides, énergie fossile, bisphénol, chimie, ...).

Le documentaire détaille comment les industriels mettent en oeuvre des plans de communication et financent des projets de recherche pour inonder quantitativement l'actualité par des publications orientées à leur avantage pour retourner le doute scientifique contre les découvertes qui les ennuient et menacent leurs profits.

Le documentaire aborde aussi le phénomène de la désinformation par les réseaux sociaux, les manoeuvres frauduleuses des lobbys pour tromper et instrumentaliser la bonne foi de certains chercheurs ou en faire des mercenaires, pour les moins rigoureux, ou/et les manipuler. L'idéologie conservatrice de certains chercheurs s'affirment en effet comme un facteur de faiblesse permettant cette manipulation.

La science idéologique - ou idéologisée - est un biais cognitif qui favorise la construction de croyances et la limitation des connaissances qui les contrarient.

A rapprocher de la communication et du marketing politiques qui visent également à entretenir des illusions par des procédés mensongers.

Prolonger :

ACRIMED : association critique des médias

« Islamo-gauchisme » à l’université ? Servilité et surenchère : Elkabbach face à Frédérique Vidal

Actualité des médias : Vincent Bolloré à l’offensive, procès-bâillons et entraves à la liberté d’informer…

Arrêt sur images :

Politiquement correct : la faute à Derrida et Foucault ! (Médias US)

Islamogauchisme, "wokisme", cancel culture, politiquement correct... D'après Emmanuel Macron et son gouvernement, tout serait la faute des campus américains où (...)

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.