L'diot et la parasite : deux notions de la politique grecque antique

« Idiot » est déjà employé en politique chez les Grecs. L’ἰδιότης désigne le « particulier » qui ne pense qu’à « son intérêt propre », τὰ ἴδια, et vote en conséquence, pour une réduction d’impôts, l’amnistie de ses infractions, etc. Les Grecs considéraient que le citoyen borné et idiot pour n’examiner que son intérêt propre ne méritait pas de voter et mettait en péril la démocratie.

https://antiquiteaujourdhui.wordpress.com/2015/05/04/que-veut-dire-idiot-en-grec/

 

Prolonger :

Politeuomenoi et idiôtai : l'affirmation d'une classe politique à Athènes au IVe siècle

Claude Mossé

Revue des Études Anciennes Année 1984 86-1-4 pp. 193-200

 

A/s des parasites :

 

Figures du parasite

Myriam Roman et Anne Tomiche

Presses universitaire Blaise Pascal

 

Le dire et l'hospitalité

Textes réunis par Lise Gauvin, Pierre L'Hérault (+) et Alain Montandon

Presse universitaire Blaise Pascal

voir " Hôtes et parasites dans la langue " Anne Tomiche p.98

 

Une histoire politique de l'alimentation : du paléolithique à nos jours

Paul Ariès

Editions Max Milo 2016

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.