Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

234 Billets

2 Éditions

Lien 20 juil. 2018

Ambiance tendue à la Cour de cassation autour de l’impartialité des juges

La haute juridiction apparaît divisée sur l’évolution des règles de prévention des conflits d’intérêts. LE MONDE | 18.07.2018 à 10h53 • Mis à jour le 18.07.2018 à 14h15 | Par Jean-Baptiste Jacquin

Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2018/07/18/ambiance-tendue-a-la-cour-de-cassation-autour-de-l-impartialite-des-juges_5333050_1653578.html

A la veille de la trêve estivale, l’ambiance s’est brusquement tendue à la Cour de cassation. Plusieurs de ses hauts magistrats semblent même entrés en rébellion contre le premier président de la Cour, Bertrand Louvel. Ou au moins contre une « note de service » consacrée à « la prévention des conflits d’intérêts », qu’il a signée et diffusée le 11 juillet. Selon ce texte, que Le Monde s’est procuré, les présidents de chambre, conseillers et auditeurs de la juridiction suprême devront solliciter auprès du premier président une autorisation préalable pour leurs interventions dans des colloques, des formations ou leurs articles et commentaires de jurisprudence destinés aux revues juridiques.

La bronca est rapidement montée au point que les représentants de l’Union syndicale des magistrats et du Syndicat de la magistrature, ont été reçus lundi 16 juillet par M. Louvel pour lui demander, dans une démarche rare, de retirer purement et simplement sa note. Ce qu’il se refuse à faire, estimant que sa démarche est destinée à protéger la Cour de cassation et ses juges. Les deux syndicats envisagent désormais d’attaquer cette note, qu’ils estiment contraire à l’article 8 de l’ordonnance de 1958 sur le statut de la magistrature, devant le tribunal administratif et le Conseil d’Etat. Faire arbitrer par la juridiction administrative un conflit interne à la plus haute juridiction judiciaire est perçu par certains comme une trahison de corps. « L’ambiance est terrible quai de l’Horloge », confie un président de chambre.

Traumatisme en interne

A l’origine de cette crise se trouve ce qu’il convient désormais d’appeler l’affaire de la chambre sociale. Le 18 avril, un article du Canard enchaîné exposait le cas de trois magistrats de cette chambre dont son président, Yves Frouin, et son doyen, Jean-Guy Huglo, qui participent à des colloques et formations organisés par les éditions juridiques Lamy ou le groupe de presse Liaisons sociales....

prolonger

WKF : des magistrats au centre d’un conflit d’intérêts

23 mai 2018

Un article du Canard Enchaîné révèle ce jour mercredi 18 avril 2018 que trois des magistrats de la chambre sociale de la Cour de cassation sur les six ayant délibéré dans le dossier de la participation Wolters Kluwer France ont des liens salariaux avec l’entreprise.

Conflit d’intérêts: une plainte disciplinaire est déposée contre trois hauts magistrats

17 juillet 2018 Par Michel Deléan

Plusieurs syndicats viennent de saisir le CSM pour demander des poursuites disciplinaires contre trois magistrats de la Cour de cassation en situation de conflit d’intérêts dans l’affaire Wolters Kluwer France.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Élisabeth Borne à Matignon : Macron choisit la facilité
Trois semaines après sa réélection, Emmanuel Macron a décidé de nommer Élisabeth Borne comme première ministre. À défaut d’élan ou de signal politique, le chef de l’État a opté pour un profil loyal, technique et discret, dans la veine de son premier quinquennat.
par Dan Israel et Ilyes Ramdani
Journal — Terrorisme
Le manifeste du tueur de Buffalo précise la menace terroriste d’extrême droite
Payton Gendron, le terroriste d’extrême droite qui a tué dix personnes à Buffalo (États-Unis) le 14 mai, a publié un manifeste qui mérite d’être comparé avec celui de Brenton Tarrant, auteur néo-zélandais de l’attentat de Christchurch. En s’inscrivant dans une continuité historique du suprémacisme blanc meurtrier, il appelle aussi à le prolonger.
par Nicolas Lebourg
Journal
Ultradroite : nos enquêtes
En France, six projets d’attentats attribués à l’ultradroite ont été déjoués depuis 2017.  La professionnalisation de ces groupes, leur facilité à s’armer et les profils hétéroclites des activistes inquiètent les services de renseignements.
par La rédaction de Mediapart
Journal
Le « grand remplacement », idéologie meurtrière
Attribué au principal suspect de l’attentat de Christchurch (Nouvelle-Zélande), un manifeste intitulé « Le grand remplacement », en référence au fantasme d’extrême droite du même nom, dénonce les « invasions étrangères » en Europe, et cite tout particulièrement le cas de la France.
par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog
Présenter le monde tel qu'il devrait être : contre la culture du viol
[Rediffusion] Dans les médias, au cinéma, sur les réseaux sociaux, dans les séries, de trop nombreuses voix continuent de romantiser et d'idéaliser les violences sexuelles. L'influence de ces contenus auprès des jeunes générations inquiète sur la meilleure
par daphne_rfd
Billet de blog
Pour Emily et toutes les femmes, mettre fin à la culture du viol qui entrave la justice
Dans l'affaire dite du « viol du 36 », les officiers de police accusés du viol d'Emily Spanton, alors en état d'ébriété, ont été innocentés. « Immense gifle » aux victimes de violences masculines sexistes et sexuelles, cette sentence « viciée par la culture du viol » déshumanise les femmes, pour un ensemble de collectifs et de personnalités féministes. Celles-ci demandent un pourvoi en cassation, « au nom de l’égalité entre les hommes et les femmes, au nom de la protection des femmes et de leur dignité ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Picasso et la sorcière
[Rediffusion] Picasso, Dora Maar et la culture du viol
par Nina Innana
Billet de blog
La condescendance
Je vais vous parler de la condescendance. De celle qui vous fait penser que vous ne savez pas ce que vous voulez. De celle qui vous fait penser que vous savez moins que les autres ce que vous ressentez. De celle qui veut nier votre volonté et qui vous dit de vous calmer et que « ça va bien s'passer » (comme le disait M. Darmanin à la journaliste Apolline de Malherbe le 8 février 2022).
par La Plume de Simone