Macron menace les Français sur CNN : "La démocratie ne se fait pas dans la rue"

"Je crois dans la démocratie, mais la démocratie ce n'est pas la rue." Depuis New York, où se déroulait en début de semaine l'Assemblée générale de l'ONU, Emmanuel Macron a prévenu les opposants à la réforme du droit du travail. Lors d'un entretien accordé à CNN, le chef de l'Etat a affiché sa détermination à aller jusqu'au bout, malgré les manifestations.

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20170920.OBS4895/macron-et-les-manifestations-s-attaquer-a-la-rue-un-classique-de-la-politique.html

Un message de fermeté, asséné à deux jours d'une nouvelle journée de mobilisation, qui n'est pas sans rappeler d'autres déclarations assez fermes tenues par le passé par certains responsables politiques français, au moment de l'adoption de leurs réformes. S'attaquer à la rue est presque même un classique de la vie politique française, même si ce n'est en rien une garantie de succès. (...)

France culture :

Nantis/Social : qui perd son sang froid ?

Alors que le gouvernement annonce suppression de contrats aidés, la baisse des APL, et que additionné le Président de la République promet de supprimer l’ISF, le Secours Populaire a publié jeudi dernier son baromètre des inégalités faisant état de 9 millions de pauvres en France.

cf. La Possibilité d'une île — Wikipédia ?

Voyage transclasse, histoires de ceux qui ont quitté leur milieu d’origine (2/4) Inverser la courbe du destin

Ramdane Touhami, créatif, inventeur de tendance, entrepreneur vit sa vie comme une épopée des temps modernes. En 2007, il crée Buly 1803, une officine de cosmétique de luxe au cœur de Saint-Germain-des-Prés. Aujourd’hui il en possède plus d’une dizaine à travers le monde, New York, Tokyo, Londres… Avec son épouse, Victoire de Taillac, Ils décrivent les étapes de son ascension comme un voyage social.

 

Brève Castaner s'oppose "au fait qu'on emmerde les Français

Réforme du code du travail: 53% des Français favorables au mouvement de contestation

Une majorité juge favorablement la mobilisation sociale

Code du travail : la CGC s'invite dans les manifestations

Le gouvernement peine à apaiser la grogne sociale

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.