«Grand débat»: les maires mettent en garde Macron

« Nous avons besoin d'actes forts, l'a averti le maire de Cahors Jean-Marc Vayssouze-Faure. Parce que sinon, l'effet boomerang du débat sera d'autant plus puissant que la déception aura été grande. »

http://www.rfi.fr/france/20190118-souillac-macron-grand-debat-maires

Finissant en bras de chemise au milieu d'un échange aux faux airs de campagne, le président de la République a savouré le moment. A l'extérieur, plusieurs dizaines de manifestants et « gilets jaunes » ont été tenus à bonne distance. Certains se sont frottés aux forces de l'ordre. Comme mardi, un important dispositif de sécurité a été déployé pour sécuriser cette rencontre.

«Grand débat national»: les Français largement sceptiques

L'enquête réalisée en ligne est implacable : seuls 35 % des Français pensent que le débat aboutira a des mesures utiles pour le pays, tandis que 7 sur 10 doutent qu'il soit mené de façon indépendante au pouvoir. Et si la grande majorité des citoyens a désormais entendu parler de cette grande concertation citoyenne, ils ne sont qu'un tiers à vouloir y participer.

prolonger :

La dépêche : Grand débat national : Emmanuel Macron débat plus de sept heures avec les maires (à Grand Bourgtheroulde)

 

Libération : Débat national : oui, les interventions de Macron comptent pour son temps de parole dans les médias

Si l’exécutif parle trop, les radios et les télés sont tenues de rééquilibrer en faisant parler les autres responsables politiques − jusqu’à leur accorder au final les deux tiers du temps de parole.

... Mais contrairement à ce que ces utilisateurs réclamaient sur les réseaux, les interventions de Macron ne comptent pas pour les élections européennes, puisque la campagne officielle n’a pas encore commencé.

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.