Un lien possible entre lignes à très haute tension et leucémies infantiles

L’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) recommande d’éviter de construire de nouvelles crèches ou écoles à proximité de lignes THT et de surveiller l’exposition des femmes enceintes à certains champs électromagnétiques. Par Stéphane Foucart

https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/06/21/danger-des-lignes-a-haute-tension-en-l-absence-de-certitude-les-experts-recommandent-la-prudence_5479454_3244.html

Eviter la construction de nouvelles crèches ou écoles à proximité de lignes à haute tension, surveiller les expositions professionnelles à certains champs électromagnétiques, en particulier s’agissant des femmes enceintes. Et poursuivre la recherche.

Telles sont les principales recommandations émises par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), dans un avis du 5 avril rendu public vendredi 21 juin, et évaluant les risques liés aux champs générés par les lignes à haute tension, certains transformateurs ou stations électriques.

L’Anses répondait à une saisine des ministères de la santé et de l’agriculture, consécutive à la publication d’une étude épidémiologique française, dite Geocap, suggérant un lien entre le fait de résider à moins de 50 mètres de l’aplomb d’une ligne à très haute tension et un risque accru de leucémie infantile pour les enfants de moins de cinq ans. Cette étude n’était pas la première, tant s’en faut, à mettre en évidence une telle association, mais d’autres enquêtes épidémiologiques donnent des résultats contradictoires.

La co-saisine par le ministère de l’agriculture était justifiée par les suspicions d’effets délétères sur les animaux d’élevage. L’Anses a abordé cet aspect dans un rapport précédent, rendu en 2015, qui ne mettait pas en évidence de liens. (...)

 

Prolonger :

Site de l'ANSES : https://www.anses.fr/fr

Rapport : Effets sanitaires liés à l’exposition aux champs électromagnétiques basses fréquences

Sur France culture

Gitans sous haute tension

Gitans sous haute tension

Les Pieds sur terre

LE 13/06/2017

En arrivant sur un terrain de la commune de Berriac en 1968, les familles gitanes l'avaient renommé "la cité de l'espérance". Un espoir qui a décru au...

Principe de précaution : où poser les limites ?

La Méthode scientifique

LE 13/04/2017

Qu’appelle-t-on principe de précaution ? Pourquoi fait-il encore débat ? Comment la recherche scientifique s’accorde-t-elle avec le principe de précaution?...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.