Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

229 Billets

2 Éditions

Lien 21 déc. 2017

Burn-out... La vie sacrifiée des conseillers ministériels et des parlementaires LREM

Burn-out, divorces... La vie personnelle sacrifiée des conseillers ministériels et des députés de la majorité. Six mois seulement après l'élection d'Emmanuel Macron, certains conseillers et députés sont déjà au bout du rouleau. Ils témoignent de leurs difficultés dans "L'Opinion".

Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

https://www.francetvinfo.fr/politique/gouvernement-d-edouard-philippe/burn-out-divorces-la-vie-personnelle-sacrifiee-des-conseillers-ministeriels-et-des-deputes-de-la-majorite_2523931.html

Six mois seulement après l'élection d'Emmanuel Macron, ils sont déjà au bout du rouleau. Conseillers ministériels et députés de la majorité apprennent non seulement les exigences du pouvoir, mais découvrent aussi les sacrifices qu'un engagement public fait peser sur leur vie privée. Un article publié mercredi 20 décembre dans le journal L'Opinion lève un coin de voile sur les difficultés personnelles rencontrées par ces novices de la politique.

Le quotidien fait état de "récents départs à Bercy" de "démissions dans l’entourage de plusieurs jeunes ministres", traduisant "un épuisement accéléré". La règle de limiter à dix le nombre de conseillers par membre du gouvernement est critiquée : "Il y a un risque de burn-out général", assure l'un d'eux. Et les plaintes adressées à Matignon restent pour le moment sans réponse.

Le constat est similaire à l'Assemblée nationale. Depuis le mois de juin, les députés sont soumis à un rythme d'une intensité rarement atteinte sous les législatures précédentes. "Le rythme est très soutenu. C’est le plus gros agenda parlementaire de ces quinze dernières années. Le taux de participation des députés aux débats est extrêmement élevé, plus qu’à l’accoutumée", explique le député LREM Pierre Person à L'Opinion.

"Il va y avoir des ultimatums familiaux"

Dans ces conditions, la vie de famille en prend un coup. "On est parti pour un nombre de divorces sans précédent", pronostique François-Michel Lambert, député LREM des Bouches-du-Rhône. Son collègue du Rhône Bruno Bonnell acquiesce : "A Noël, il va y avoir beaucoup d’ultimatums familiaux, genre 'si tu y retournes, je te quitte'. On va avoir des surprises en janvier. Il y a un conflit entre la vie familiale et la politique telle qu’elle est conçue aujourd’hui."

Un autre député interrogé par le journal affirme qu'"il y a des cellules familiales en voie d’explosion parmi les députés parisiens". "Mais les plus touchés sont les députés de province, qui passent toute la semaine à l’Assemblée, le vendredi jusqu’à pas d’heure et reprennent le train samedi à l’aube pour rentrer dans leur circonscription et revoir leur famille", poursuit-il.

Les trois semaines de vacances dont les députés vont bénéficier à partir de vendredi soir ne seront donc pas de trop pour se refaire une santé. Les députés sont attendus à partir du 15 janvier, notamment pour l'examen du projet de loi sur l'immigration, qui s'annonce tendu.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Pourquoi le Kremlin veut en finir avec Memorial
L’historien Nicolas Werth explique les enjeux de la possible dissolution, par la justice russe, de l’ONG Memorial. Celle-ci se consacre à documenter les crimes de la période soviétique, mettant ainsi des bâtons dans les roues du roman national poutinien.
par Antoine Perraud
Journal — Économie
Leroy Merlin, des bénéfices records et des salariés en lutte pour 80 euros
Depuis le 17 novembre, une cinquantaine de salariés de Leroy Merlin bloquent l’entrepôt de Valence, dans le cadre d’une grève inédite sur plusieurs sites de l’enseigne de bricolage. Salariés des magasins et des entrepôts réclament des augmentations et un meilleur partage des bénéfices.
par Khedidja Zerouali
Journal — France
Gauches : comment reprendre la main pour 2022 ?
Échaudées par les tentatives ratées de « triangulation » dans leurs propres rangs, et encouragées par l’actualité, les gauches recentrent leur discours sur le social. Mais se faire entendre reste une gageure dans un paysage médiatico-politique saturé par les thématiques identitaires.
par Mathilde Goanec et Pauline Graulle
Journal — France
Présidentielle : cette deuxième ligne qui prépare l’après
« Refondation », « Front populaire écologique », « Bloc arc-en-ciel »… Au sein des partis de gauche, des personnalités s’activent pour éviter les logiques de division présidentielle. Pour elles, la reconstruction de la gauche commence maintenant, pour ne pas disparaître. 
par Mathieu Dejean

La sélection du Club

Billet de blog
« Atlantique », un film de Mati Diop
Des jeunes ouvriers au Sénégal ne sont pas payés depuis plusieurs mois rêvent de partir pour l’Europe au risque de leur vie. Ada, amoureuse de l’un de ces hommes, est promise à un riche mariage contre son gré. Les esprits auront-ils raison de ces injustices ?
par Cédric Lépine
Billet de blog
« Ailleurs, partout » : d’autres images des migrations
« Ailleurs, partout », d’Isabelle Ingold & Vivianne Perelmuter, sort le 1er décembre. Le documentaire offre une passionnante réflexion sur les paradoxes de la géographie contemporaine, entre fausse ubiquité du cyberespace et vrais obstacles aux migrations. Rencontre avec les deux réalisatrices. (Entretien avec Nashidil Rouiaï & Manouk Borzakian)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
« L’Héroïque Lande - La Frontière brûle » : des vies électriques
[Archive] «L'Héroïque Lande. La Frontière brûle», réalisé par Elisabeth Perceval et Nicolas Klotz, renverse les attendus d'un film «sur» La Jungle de Calais, pour sonder les puissances politiques et sensibles du cinéma, avec des images qui s'imaginent depuis une Zone et avec ses fugitifs.
par Robert Bonamy
Billet de blog
« Murs de papiers »
[Archive] Olivier Cousin, dans son dernier film, nous donne à voir ce qu’est la vie des sans-papiers à travers une permanence d’accueil de la Cimade : des chemins de l’exil aux mille dangers, des parcours du combattant face à une administration française kafkaïenne, la fin de la peur et l'espérance en une vie meilleure, apaisée.
par YVES FAUCOUP