Google collecte en douce et en permanence votre localisation

Le géant informatique enregistre les adresses de cellules GSM des utilisateurs, même si les services de géolocalisation sont désactivés.

http://www.01net.com/actualites/android-google-collecte-en-douce-et-en-permanence-votre-localisation-1309454.html

Il n’y a pas que OnePlus ou Wiko qui procèdent à d’étranges collectes des données utilisateurs. Le géant Google lui-même vient d’être pris la main dans le sac. Les journalistes de Quartz viennent de révéler que les serveurs de la firme de Mountain View enregistrent en permanence les numéros de cellule GSM de tous les smartphones Android. Cet identifiant, qui est propre à chaque opérateur, est diffusé automatiquement auprès des terminaux dès qu’ils entrent dans le rayon d’une station de base. Le problème, c’est qu’il permet de localiser l’utilisateur de manière plus ou moins fine, surtout si l’on utilise des techniques de triangulation.

Google a confirmé auprès de Quartz la collecte de cette donnée en précisant que celle-ci n’a jamais été stockée. Les adresses de cellules de GSM sont effectivement transmises depuis janvier 2017 pour, apparemment, « améliorer la vitesse et la performance de l’acheminement des messages ». Mais en réalité, cette donnée n’aurait jamais été utilisée. Google a promis qu’il allait arrêter de la collecter d’ici à la fin du mois.

Des CGU bien floues

Selon une source de Quartz, cette collecte aurait démarré avec la mise à jour de Firebase Cloud Messaging, un service de messagerie et de notification qui appartient à Google depuis 2014 et qui est intégré par défaut dans tous les smartphones Android. Il n’est pas clair en quoi le numéro de cellule GSM peut aider Google dans l’acheminement de ces messages et de ces notifications. Quartz a constaté que cette collecte se faisait en permanence sur tous les terminaux, même si l’utilisateur désactive la géolocalisation, et même en l’absence d’une carte SIM.

Dans les conditions d’utilisation de Google, cette collecte n’est pas précisément indiquée. Google explique seulement utiliser « différentes technologies pour vous localiser, y compris l'adresse IP, les signaux GPS et d'autres capteurs nous permettant notamment d'identifier les appareils, les points d'accès WiFi et les antennes-relais se trouvant à proximité ». Il serait bien que Google abandonne cette formulation trop vague pour enfin donner davantage de détails sur ce qu’il collecte réellement.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.