Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

230 Billets

2 Éditions

Lien 23 avr. 2020

Mattéi contredit sur France Info le mensonge de l'exécutif à propos des masques

France Info interroge le ministre de la santé en fonction lors de la canicule qui affirme le contraire de ce que dit l'exécutif depuis trois mois : " le masque est indispensable ". N'y avait-il pas d'autres interlocuteurs pour donner un avis ? Le titre de l'information ne devrait-il pas plutôt porter sur la mise en cause du mensonge de l'exécutif depuis 3 mois ?

Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-il-faut-adopter-de-maniere-systematique-le-port-du-masque-des-maintenant-insiste-jean-francois-mattei_3929331.html

Coronavirus : "Il faut adopter de manière systématique le port du masque, dès maintenant", insiste Jean-François Mattei

francetv-info-f3891f72e2.png

franceinfo Radio France Mis à jour le 22/04/2020 | 21:04 publié le 22/04/2020 | 20:47

" Le masque, il est indispensable ! ", a affirmé mercredi sur franceinfo le président de l’Académie nationale de médecine. Selon lui, il ne faut pas attendre le 11 mai pour en porter, et en faire chez soi sans attendre d'en recevoir un.

" Il faut adopter de manière systématique le port du masque, dès maintenant ", insiste mercredi 22 avril sur franceinfo Jean-François Mattei. L’Académie nationale de médecine qu’il préside a publié un communiqué sans ambigüité, où elle explique qu’" attendre la date du 11 mai pour faire porter le masque aux Français, c'est accorder trois semaines de répit " au coronavirus.

Pour l’ancien ministre de la Santé (2002-2004), (et président de l'Académie nationale de médecine) il faut agir vite, et dépasser le stade de la recommandation. " Le masque, il est indispensable ! ", appuie Jean-François Mattei, qui ajoute : " Il suffit d’en fabriquer chez soi avec deux bouts de tissus et une plaque de molleton au milieu, en avoir deux par personne pour un coût de 10 €… Je crois que pour sauver sa vie et celle des autres, ça vaut le coup ! "

franceinfo : Quel effet pourrait avoir le port obligatoire du masque obligatoire dans l’espace public dès maintenant, dans une France confinée ?

Jean-François Mattei : Je veux quand même rappeler que nous n'avons ni traitement efficace, ni vaccin face au coronavirus, et que le seul moyen de lutte contre cette maladie est d'empêcher sa transmission de personne à personne. (...)

Le COVID-19 ne révèle pas seulement l'indigence politique et économique mais aussi la faiblesse de l'esprit critique de la presse, même au coeur d'une pandémie qui met la planète à l'arrêt.

Il est très préjudiciable à la bonne information des citoyens que les déclarations des uns et des autres ne soient pas recontextualisées par un rappel des derniers mois. Ne serait-ce que par quelques titres d'articles.

Y aurait-il pour l'information en France, comme pour la santé, un régime à deux vitesses ? Ceux qui ont un droit efficace - à l'information, la santé, l'éducation, la justice, un logement décent, par ex. - et ceux, le plus grand nombre, pour qui ce ne serait que théorique ?

Prolonger :

Didier Sicard: «La France a abandonné la santé publique»

Par Joseph Confavreux

Relations entre le politique et le scientifique, enquête sur les origines animales de l’épidémie, rétablissement d’une politique de santé publique, tribunal sanitaire international… Didier Sicard, ancien président du Comité consultatif national d’éthique, fait le point.

«Tester, tracer, isoler»: la légèreté du scénario de sortie de crise en France

15 avr. 2020 Par Caroline Coq-Chodorge

Les chercheurs sont catégoriques : sortir de déconfinement exige une politique ambitieuse non seulement de tests, mais aussi de traçage des contacts et d’isolement des cas positifs. À défaut, la France connaîtra d’autres vagues épidémiques.

Un directeur d’ARS limogé: l’hypocrisie du gouvernement

10 avr. 2020 Par Caroline Coq-Chodorge

Le directeur général de l’Agence régionale de la santé Grand Est a été limogé. Sa faute : avoir confirmé de lourdes économies pour l’hôpital de Nancy. Les anciennes pratiques perdurent pourtant : les hôpitaux n’ont toujours pas reçu de soutien financier pour faire face au Covid-19.

Médicaments pour soigner le Covid-19: des hôpitaux au bord de la pénurie

27 mars 2020 Par Caroline Coq-Chodorge et Rozenn Le Saint

Les médicaments anesthésiques, qui permettent de placer sous respirateur artificiel les malades Covid-19, sont en tension en Île-de-France. Le corps médical tente de rationner leur utilisation. D’autres médicaments essentiels pour faire face à l’épidémie pourraient très vite venir à manquer.

Les hôpitaux franciliens, à l’heure de la «médecine de catastrophe»

26 mars 2020 Par Caroline Coq-Chodorge

En Île-de-France, les services de réanimation des hôpitaux sont déjà submergés. Dans des courriels que nous nous sommes procurés, l’Agence régionale leur demande d’ouvrir, en catastrophe, mille lits en 48 heures. Sont même évoquées des réquisitions de soignants. Mal protégés, touchés par le Covid, ils « régleront leurs comptes, après ».

Les services de réanimation se préparent à trier les patients à sauver

20 mars 2020 Par Caroline Coq-Chodorge, Marine Turchi, Rachida El Azzouzi et Antton Rouget

Les hôpitaux se préparent à la vague épidémique et, en cas de saturation des services de réanimation, aux dilemmes éthiques pour « trier » les patients accédant aux soins. En Alsace, ces arbitrages sont déjà d'actualité ; d’autres régions anticipent. Avec des consignes plus ou moins explicites.

Masques, tests: le dénuement de la France

19 mars 2020 Par Caroline Coq-Chodorge et Yann Philippin

Les stocks de masques de l’État sont largement insuffisants pour faire face à l’épidémie de Covid-19. Restrictions, recours à des masques périmés, appels aux dons : le gouvernement est aux abois. Explications.

Crise de l’hôpital: même des directeurs sortent de leur réserve

13 févr. 2020 Par Caroline Coq-Chodorge

Les directeurs d’hôpitaux sont tenus à un strict devoir de réserve. Quand certains parlent, ils se montrent alarmistes : après une décennie d’économies, ils ont les plus grandes difficultés à recruter. La qualité des soins est menacée.

Faute de moyens pour l’hôpital, des chefs de service démissionnent de leurs fonctions administratives

13 janv. 2020 Par Caroline Coq-Chodorge

1 100 médecins devaient annoncer mardi qu’ils démissionnent de leurs responsabilités administratives à l’hôpital public, pour ne plus participer à la gestion du manque de moyens.

Mobilisation à l’hôpital: la fatigue gagne, le sentiment d’urgence aussi

16 déc. 2019 Par Caroline Coq-Chodorge

L’hôpital manifeste le même jour que les syndicats contre la réforme des retraites. Au moins en raison des réquisitions, le cortège des soignants ne fera pas le poids. Mais la mobilisation continue de gagner du terrain.

Médicaments: les labos priés de dévoiler les investissements publics dont ils profitent

3 déc. 2019 Par Caroline Coq-Chodorge

La France fait un petit pas vers la transparence sur le prix des médicaments. D’après le budget 2020 de la Sécurité sociale, les laboratoires devront dévoiler le coût de la recherche publique dont leurs produits ont bénéficié. Mais la fabrication des prix restera, pour l’essentiel, protégée par le secret commercial.

Plan pour l’hôpital: «L’exécutif ne nous a toujours pas entendus»

20 nov. 2019 Par Caroline Coq-Chodorge

Le gouvernement présente son nouveau plan pour l’hôpital : 1,5 milliard d’euros supplémentaire, sur trois ans. Collectifs et syndicats dénoncent des mesures ciblées, et catégorielles, visant à diviser le mouvement social. Ils assurent que la mobilisation va se poursuivre. Une partie des hospitaliers a prévu de rejoindre le cortège du 5 décembre contre la réforme des retraites.

Tout l’hôpital public défile, Macron promet un «plan d’urgence renforcé»

15 nov. 2019 Par Caroline Coq-Chodorge

Les hospitaliers étaient des milliers en France, dans toute leur diversité, à manifester pour dénoncer le délabrement des établissements publics. Acculé, Emmanuel Macron a dégainé une promesse de « plan d’action renforcé » pour l’hôpital, toujours à l’arbitrage, dévoilé mercredi prochain.

Ehpad: des privatisations s’enclenchent à bas bruit

12 nov. 2019 Par Caroline Coq-Chodorge

De la région parisienne au Puy-de-Dôme, Mediapart a enquêté sur une « petite » série de privatisations d’Ehpad publics vétustes et incapables de financer des travaux. Pas encore une vague. Mais un mouvement inédit.

Près d’Angers, un hôpital public pourrait pour la première fois être vendu au privé

30 oct. 2019 Par Caroline Coq-Chodorge

Mediapart s’est rendu dans le premier hôpital public de France susceptible d’être racheté par le privé. Pour l'éviter, le centre hospitalier public de Saumur, à proximité, a monté une offre de reprise alternative.

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Justice
À Rennes, la justice malmenée
En pleine mobilisation du monde judiciaire, des magistrats rennais racontent leurs désillusions et leurs regrets face à leurs propres insuffisances. Cernés par les priorités contradictoires, ils examinent chaque dossier en gardant un œil sur la montre. 
par Camille Polloni
Journal
Hôpital : « On prêche dans le désert, personne ne nous entend »
Les hospitaliers ont, une fois encore, tenté d’alerter sur les fermetures de lits, de services d’urgence, la dégradation continue des conditions de travail, leur épuisement et la qualité des soins menacée. Mais leurs manifestations, partout en France samedi, sont restées clairsemées.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Valérie Pécresse, l’espoir inattendu de la droite
La présidente de la région Île-de-France a remporté le second tour du congrès organisé par Les Républicains, en devançant nettement Éric Ciotti. Désormais candidate de son camp, elle devra résoudre l’équation de son positionnement face à Emmanuel Macron.
par Ilyes Ramdani
Journal — Extrême droite
Chez Éric Zemmour, un fascisme empreint de néolibéralisme
Le candidat d’extrême droite ne manque aucune occasion de fustiger le libéralisme. Mais les liens entre sa vision du monde et la pensée historique du néolibéralisme, à commencer par celle de Hayek, sont évidents.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Ah, « Le passé » !
Dans « Le passé », Julien Gosselin circule pour la première fois dans l’œuvre d’un écrivain d’un autre temps, le russe Léonid Andréïev. Il s’y sent bien, les comédiens fidèles de sa compagnie aussi, le théâtre tire grand profit des 4h30 de ce voyage dans ses malles aérées d’aujourd’hui.Aaaaah!
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
« Une autre vie est possible », d’Olga Duhamel-Noyer. Poings levés & idéaux perdus
« La grandeur des idées versus les démons du quotidien, la panique, l'impuissance d’une femme devant un bras masculin, ivre de lui-même, qui prend son élan »
par Frederic L'Helgoualch
Billet de blog
Sénèque juste avant la fin du monde (ou presque)
Vincent Menjou-Cortès et la compagnie Salut Martine s'emparent des tragédies de Sénèque qu'ils propulsent dans le futur, à la veille de la fin du monde pour conter par bribes un huis clos dans lequel quatre personnages reclus n’en finissent pas d’attendre la mort. « L'injustice des rêves », farce d'anticipation à l’issue inévitablement tragique, observe le monde s'entretuer.
par guillaume lasserre
Billet de blog
Get Back !!!
Huit heures de documentaire sur les Beatles enregistrant « Let it Be », leur douzième et dernier album avant séparation, peuvent sembler excessives, même montées par Peter Jackson, mais il est absolument passionnant de voir le travail à l'œuvre, un « work in progress » exceptionnel où la personnalité de chacun des quatre musiciens apparaît au fil des jours...
par Jean-Jacques Birgé