Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

229 Billets

2 Éditions

Lien 23 nov. 2017

MILIPOL : Amnesty y trouve des instruments de torture !

Salon Milipol : un stand fermé après la découverte "d'équipements de torture illégaux" par Amnesty international L'ONG a notamment dénoncé la présence de menottes électriques, interdites dans l'Union européenne, au salon mondial dédié à la sécurité des États qui se tient à Villepinte, près de Paris.

Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/armee-et-securite/salon-milipol-un-stand-ferme-apres-la-decouverte-d-equipements-de-torture-illegaux-par-amnesty-international_2480553.html

Un stand du salon Milipol a été fermé, révèle, mercredi 22 novembre franceinfo, après qu'Amnesty International a constaté qu'il exposait des menottes électriques, un équipement interdit dans l'Union européenne.

L'ONG dénonce la présence "d'équipements de torture illégaux" sur des catalogues présentés par des entreprises chinoises, lors de ce salon mondial consacré à la sécurité des États, qui se tient jusqu'au 24 novembre à Villepinte (Seine-Saint-Denis), près de Paris.

L'exposant a quitté le salon

"Le stand a été immédiatement fermé avec contrôle d'huissier et cet exposant a quitté définitivement l'enceinte du salon", a déclaré à franceinfo Muriel Kafantaris, la directrice des salons Milipol. On ne peut pas laisser ce genre de matériel en exposition chez nous."

Au total, 1010 exposants venus de 54 pays sont présents à Milipol. "Nous avons un bureau de contrôle qui patrouille toute la journée sur le salon, pour vérifier que les matériels exposés sont conformes à la Convention de Genève, a expliqué la directrice des salons Milipol. Nous avons une déclaration des exposants sur ce qu'ils vont exposer. La déclaration des exposants est conforme au réglement. Comment ces menottes ont pu arriver jusqu'à Milipol ? Je ne sais pas", a indiqué Muriel Kafantaris.

Amnesty international réclame une enquête

Parmi les équipements illégaux présentés sur catalogue figurent des matraques à pointes, des fourches anti-émeute à pointes envoyant des décharges électriques, des gilets envoyant des décharges électriques ou encore de lourdes entraves pour les pieds.

"L'importation et l'exportation d'équipements de torture sont interdites dans l'Union européenne depuis 2006. En 2016, l'UE a également interdit la promotion et l'exposition de ces équipements dans les salons professionnels, rappelle Amnesty International dans un communiqué.

L'ONG trouve "très inquiétant de constater que ces règles sont déjà bafouées, moins d'un an après leur entrée en vigueur". Elle demande aux autorités françaises "d'enquêter de toute urgence sur l'importation de ces articles illicites (...) conçus pour infliger des souffrances à des êtres humains".

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal — Éducation
« On veut comprendre pourquoi le collège n’a rien fait »
Près d’un mois après le suicide de Dinah, 14 ans, ses parents ont déposé plainte pour « harcèlement » et accusent le collège de non-assistance à personne en danger. Plusieurs témoins dénoncent la passivité de l’établissement. La direction dément tout dysfonctionnement.
par David Perrotin
Journal
LR : un duel Ciotti-Pécresse au second tour
Éric Ciotti est arrivé en tête du premier tour du congrès organisé par Les Républicains pour désigner leur candidat ou leur candidate à l’élection présidentielle. Au second tour, il affrontera Valérie Pécresse, qui a déjà reçu le soutien des éliminés Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin.
par Ilyes Ramdani
Journal
Étudiants précaires : une petite prime et des bugs
Plutôt que de réformer le système des bourses, le gouvernement a décidé d’accorder une prime inflation de 100 euros aux étudiants boursiers. Les serveurs du Crous n’ont pas tenu le choc, les bugs se sont multipliés et nombre d’étudiants n’ont pas pu faire leur demande dans les délais.
par Khedidja Zerouali

La sélection du Club

Billet de blog
Handicap, 4 clés pour que ça change !
Engagée depuis vingt ans pour l’égalité des droits de toutes et tous, je constate comme chacun que les choses avancent très peu. Les changements arriveront lorsqu’il sera compris que le handicap est un sujet social dont tout le monde doit s’emparer. Le 3 décembre, journée internationale du handicap : voici 4 solutions pour qu’advienne enfin une société inclusive !
par Anne-Sarah Kertudo
Billet de blog
SOS des élus en situation de handicap
Voilà maintenant 4 ans que le défenseur des droits a reconnu que le handicap était le 1er motif de discrimination en France, pourtant les situations de handicap reconnues représentent 12% de la population. Un texte cosigné par l’APHPP et l’association des élus sourds de France.
par Matthieu Annereau
Billet de blog
Exaspération
Rien n’est simple dans la vie. Ce serait trop facile. À commencer par la dépendance physique à perpétuité à des tiers, professionnels ou non. Peut-être la situation évoluera-t-elle un tant soit peu lorsque les écoles de formation aux métiers du médico-social et du médical introduiront la Communication NonViolente (CNV) et le travail en pleine conscience dans leurs modules ?
par Marcel Nuss
Billet de blog
Ne vous en déplaise, Madame Blanc
Plusieurs médias se sont fait l’écho des propos validistes tenus par Françoise Blanc, conseillère du 6ème arrondissement de Lyon du groupe « Droite, Centre et Indépendants » lors du Conseil municipal du 18 novembre dernier. Au-delà des positions individuelles, cet épisode lamentable permet de cliver deux approches.
par Elena Chamorro