L'actrice Camélia Jordana affirme n'être «pas en sécurité face à un flic»

Après Adèle Haenel affirmant ne pas avoir confiance en la justice à propos des violences faîtes aux femmes, Camélia Jordana affirme ne pas se sentir en sécurité face à la police en considération des violences policières : « Il y a des milliers de personnes qui ne se sentent pas en sécurité face à un flic, et j'en fais partie ». Alliance police déclare déposer plainte contre l'actrice.

http://www.leparisien.fr/societe/camelia-jordana-assure-ne-pas-se-sentir-en-securite-face-a-un-flic-24-05-2020-8322417.php

 

castaner-condamne-jordana

Avec l'aimable autorisation de Christian Creseveur

 

 

 

Castaner dénonce des propos « honteux » de la chanteuse Camélia Jordana

24 mai 2020 Par Agence France-Presse

Tweet de Christophe Castaner avec réponse de Camélia Jordania et commentaires

Mot-clé : contrôles au faciès

 

 

Contexte des derniers mois :

Des policiers témoignent :  « On est obligé d’accepter des instructions illégales »

14 mars 2019 Par Pascale Pascariello

Les officiers de police judiciaire d’un commissariat parisien dénoncent les « instructions illégales » de leur hiérarchie, en particulier lors des manifestations des « gilets jaunes ». Dans un mail que Mediapart a pu consulter, il est écrit que, sur ordre de la préfecture de police de Paris, les personnes interpellées doivent être systématiquement placées en garde à vue.

Maintien de l’ordre : à Bordeaux, la «politique d’intimidation» du préfet Lallement

29 avr. 2019 Par Pascale Pascariello

Un rapport de l’Observatoire girondin des libertés publiques dénonce le maintien de l’ordre dirigé par le nouveau préfet de police de Paris Didier Lallement, lorsqu’il était en poste à Bordeaux.

Sur fond d’impunité, les unités «anticasseurs» de Castaner font de nombreux blessés à Paris

30 avr. 2019 Par Karl Laske

Aujourd'hui, Arnaud Romain lit l'article de Karl Laske : Sur fond d’impunité, les unités «anticasseurs» de Castaner font de nombreux blessés à Paris, publié sur Mediapart le 27 avril 2019.

Forces de l’ordre contre syndicats le 1er Mai : «Cela ne nous était jamais arrivé auparavant»

2 mai 2019 Par Manuel Jardinaud

Le défilé du 1er Mai a été émaillé de charges des forces de l’ordre contre la tête du cortège intersyndical, pourtant sécurisée et encadrée par les services d’ordre des organisations. Un fait inédit selon les responsables de la manifestation.

Pitié-Salpêtrière : des policiers frappent un étudiant dans sa résidence universitaire

7 mai 2019 Par Pascale Pascariello et Antton Rouget

Le 1er Mai, à la Pitié-Salpêtrière, Amadou, un étudiant de 23 ans, a été frappé sans explication par quatre policiers au sein même de sa résidence universitaire. Une « intrusion violente », et bien réelle celle-là, qui a été passée sous silence.

Des policiers recouvrent d’un sac en tissu la tête d’un mineur

8 mai 2019 Par Pascale Pascariello

Le 9 mars, à Paris, lors d’une interpellation, des policiers ont recouvert la tête d’un mineur de 15 ans d’un sac en tissu, avant de se rendre compte qu'il n'avait aucun lien avec leurs investigations. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour « violences volontaires par personnes dépositaires de l’autorité publique ».

Affaire Rémi Fraisse: le non-lieu du gendarme en question

8 mai 2019 Par Michel Deléan

La Cour de cassation a rejeté mardi le pourvoi du père de Rémi Fraisse sur la compétence militaire du tribunal de Toulouse. Mais le non-lieu dont a bénéficié le gendarme auteur du lancer de grenade mortelle doit encore être examiné par la chambre de l’instruction.

L’homme de Moscou derrière Benalla

16 mai 2019 Par Fabrice Arfi, Antton Rouget et Marine Turchi

Dans le feuilleton Benalla, il joue le rôle de l’homme de l’ombre. L’intermédiaire français Jean-Louis Haguenauer, qui fut l’architecte du contrat russe d’Alexandre Benalla du temps où celui-ci travaillait à l’Élysée, a développé depuis plus de trente ans un réseau d’influence unique en Russie, ainsi qu’une grande proximité avec les services secrets du pays.

Six mois d’«Allô Place Beauvau» : chronique des violences d’Etat

17 mai 2019 Par David Dufresne

En 20 + 1 tweets commentés, l’écrivain-journaliste David Dufresne raconte ses jours et ses nuits passés à relever les violences policières survenues dans le cadre des manifestations des gilets jaunes et des lycéens. Comment le projet « Allô @Place_Beauvau » est né, comment il est porté, comment il a évolué.

Marseille: un policier tire au LBD dans la tête d’un mineur de 14 ans

4 juin 2019 Par Pascale Pascariello

Un mineur de 14 ans blessé par un tir de LBD derrière la tête. Le procureur de la République de Marseille vient d’ouvrir une enquête préliminaire pour violences volontaires aggravées. Elle vient s’ajouter à celle déjà ouverte pour des violences policières commises le même jour sur Maria, jeune fille de 19 ans dont le crâne a été fracassé et le cerveau endommagé. 

Affaire Legay: la gendarmerie a refusé d’obéir au commissaire de Nice

24 juin 2019 Par Pascale Pascariello

La charge au cours de laquelle Geneviève Legay a été blessée était « disproportionnée ». Ce constat est celui de gendarmes dans un rapport du 25 mars qui ont refusé de participer aux opérations le 23 mars à Nice. Mediapart publie des extraits de ce document, preuve de violences policières.

Contrôles d’identité illégaux : l’Etat attaqué pour faute lourde

3 juil. 2019 Par Michel Deléan

Dix-sept adolescents parisiens victimes de contrôles d’identité discriminatoires et systématiques viennent d’assigner l’État pour faute lourde. Ils avaient déjà obtenu la condamnation de trois policiers pour violences aggravées en avril 2018.

 Pont de Sully : l’usage de gaz lacrymogène a été tel que le commandant des CRS a perdu connaissance

14 juil. 2019 Par Pascale Pascariello

Un compte-rendu rédigé par la police sur l’évacuation des écologistes pacifiques du pont de Sully, le 28 juin, à Paris, indique que le commandant des CRS chargé des opérations a lui-même perdu « connaissance par suffocation de gaz lacrymogène ». Plus de cinq litres de gaz avaient été aspergés en moins de 30 minutes.

La promotion «gilets jaunes» de Christophe Castaner: les médailles de la honte

17 juil. 2019 Par Pascale Pascariello

Christophe Castaner vient de décorer, le 16 juin, un certain nombre de ses agents, parmi lesquels au moins cinq sont impliqués dans des enquêtes concernant des violences policières. Parmi eux, on retrouve Rabah Souchi, à la tête de la charge de police ayant provoqué les blessures de Geneviève Legay à Nice ou encore Bruno Félix, qui commandait les CRS auteurs des tirs ayant tué Zineb Redouane à Marseille.

A la marche pour Adama, une convergence inédite

21 juil. 2019 Par Rouguyata Sall

Samedi 20 juillet, des milliers de personnes ont défilé afin de réclamer justice pour Adama Traoré, mort en 2016. Cette année, ses proches ont notamment été rejoints par des gilets jaunes.

La justice est malade de ses procureurs, et c’est la faute des politiques

24 juil. 2019 Par Michel Deléan

Le zèle excessif des procureurs de Nice, de Marseille et de Paris à satisfaire le pouvoir politique plutôt qu’à servir la justice illustre la nécessité de couper définitivement le lien entre le parquet et l’exécutif.

Zineb, Steve : des drames devenus inéluctables

30 juil. 2019 Par Michaël Hajdenberg

Depuis plusieurs mois, le pouvoir exécutif n’a eu de cesse de nier l’existence de violences policières, en dépit des centaines de blessés. Il a fini par rendre possible l’effroyable : les morts de Zineb Redouane et de Steve Maia Caniço.

Nantes : une vidéo montre un policier en train d’étrangler un manifestant

3 sept. 2019 Par Pascale Pascariello

Violemment interpellé par des policiers de la Brigade anticriminalité le 3 août, Bruno Kaïk, 51 ans, a dû être hospitalisé. Sur la vidéo que Mediapart publie, un policier lui serre la gorge et l’étrangle avec son bras, contredisant la version de la police nationale. Une plainte pour tentative d'homicide vient d’être déposée auprès du parquet de Nantes, qui a ouvert une enquête préliminaire.

Mort de Steve : la PJ contredit l’IGPN, le gouvernement dans l’embarras

11 sept. 2019 Par Matthieu Suc

Le Canard enchaîné révèle que l’enquête de la police judiciaire contredit celle… de l’IGPN. La police des polices avait laissé entendre que Steve Maia Caniço s’était noyé avant l’intervention des forces de l’ordre. L’étude de la téléphonie de la victime prouve le contraire.

Violences policières: la plainte d’un homme à la main arrachée classée sans suite

21 sept. 2019 Par La rédaction de Mediapart

Le parquet de Bordeaux a classé sans suite la plainte d’Antoine Boudinet, qui a eu la main droite arrachée par une grenade lacrymogène (GLI-F4), lors d’une manifestation des gilets jaunes, le 8 décembre 2018.

A Toulouse, des membres de l’Observatoire des pratiques policières à nouveau pris pour cibles

29 sept. 2019 Par La rédaction de Mediapart

La Ligue des droits de l’homme, le Syndicat des avovats de France et la fondation Copernic ont publié un communiqué, samedi 28 septembre, pour dénoncer le sort réservé par la police, une fois de plus, aux observateurs déployés sur la manifestation du jour.

Un membre du collectif «Désarmons-les» interpellé à Montpellier

29 sept. 2019 Par La rédaction de Mediapart

L’arrestation a eu lieu samedi 28 septembre en marge d’un rassemblement de « gilets jaunes ». Le collectif appelle à un rassemblement de soutien dimanche après-midi devant le commissariat à 17 h.

Maria : «Les policiers m’ont enlevé ma vie»

5 nov. 2019 Par Pascale Pascariello

Rouée de coups de pied par des policiers, Maria, 19 ans, a eu le crâne fracturé et le cerveau atteint. Dix mois plus tard, à Marseille, elle reste sous surveillance médicale. Dans un entretien à Mediapart, elle revient sur les conséquences physiques et psychiques de ces violences et sur les suites judiciaires.

Comment le pouvoir rend possibles les violences policières

7 nov. 2019 Par La rédaction de Mediapart

Le 8 décembre dernier à Marseille. une jeune femme de 19 ans été rouée de coups par des policiers. Au fil de son enquête, Pascale Pascariello a découvert un maintien de l’ordre fondé sur une rhétorique et un dispositif guerriers, mais aussi les manquements criants de l’enquête de l’IGPN.

Justice: la perte de confiance

18 nov. 2019 Par Michel Deléan et Michaël Hajdenberg

Victimes de violences sexuelles, de violences policières, de discriminations… À l’image d’Adèle Haenel, Mediapart ne cesse de rencontrer au cours de ses enquêtes des personnes qui ne croient plus en la justice de leur pays, ne la saisissent plus, ou alors sans illusions. Des magistrats, avocats, militants et chercheurs réagissent à ce phénomène.

Les blessés des «gilets jaunes» parlent

19 nov. 2019 Par La rédaction de Mediapart

Ils ont perdu un œil, une main, un pied, pour avoir participé aux manifestations depuis un an. Cibles de la police, ils se sont confiés à Radio Parleur.

Contre les violences policières, des mamans se voient en «drapeaux blancs»

8 déc. 2019 Par Jade Lindgaard

Un an après l’arrestation de 151 jeunes de Mantes-la-Jolie (Yvelines), agenouillés les mains derrière la tête des heures durant, un collectif de mères et leur soutien ont marché dans Paris pour réclamer justice et réparations.

Main arrachée: malgré l’identification du policier, le parquet de Paris classe sans suite

13 déc. 2019 Par Karl Laske et Pascale Pascariello

Le parquet de Paris a classé sans suite la plainte de Gabriel Pontonnier qui a eu la main arrachée par une grenade GLI-F4 en novembre 2018, à Paris, à la fin de l’acte II des « gilets jaunes ». Pourtant, à lire l’enquête de l’IGPN qui a identifié l’auteur du tir, un major des CRS, la grenade a été lancée sans les sommations réglementaires. Le commandement avait demandé « d’impacter très fort les manifestants ».

Le policier reconnaît un tir de LBD raté blessant un lycéen, le parquet le blanchit

3 janv. 2020 Par Pascale Pascariello

Lycéen de 17 ans, Achraf a reçu un tir de LBD dans la mâchoire le 4 décembre 2018, à Marseille. Identifié, le policier auteur du tir reconnaît l’avoir blessé accidentellement. Le parquet de Marseille a néanmoins classé sans suite. L’IGPN fait état de policiers exposés à des jets permanents de projectiles, ce que les enregistrements de vidéosurveillance démentent formellement.  

Violences conjugales: la galère d’une ex-femme de policier convoquée au tribunal

5 janv. 2020 Par Sophie Boutboul

Depuis 2018, Sophie-Anne L. a déposé plusieurs plaintes pour violences conjugales contre son ex-compagnon policier. Mais elle se retrouve elle-même convoquée pour violences sur conjoint devant le tribunal correctionnel de Versailles l’été prochain.

Castaner veut contrôler les vidéos de violences policières

16 févr. 2020 Par Pascale Pascariello

Cédric Chouviat filmait des policiers. Cela les a insupportés. Il est mort quelques minutes plus tard. À la demande des syndicats, le ministère conduit une étude juridique pour restreindre les modalités de diffusion des vidéos.

« Le modèle français, c’est la police qui fait peur »

9 mars 2020 Par Fabien Escalona et Pascale Pascariello

Entretien filmé avec le sociologue Sebastian Roché qui décortique les dimensions de la « crise systémique » de la police en France. Il avertit contre le risque de « sud-américanisation » des forces de l’ordre.

Usul. Violences policières: quand l’Etat ne tient plus ses flics

20 avr. 2020 Par Usul et Rémi Liechti

«A l’air libre» : racisme dans la police, reprise de l’école et François Ruffin

27 avr. 2020 Par La rédaction de Mediapart

Trois CRS condamnés à de la prison à Marseille: retour sur une expédition punitive

13 mai 2020 Par Pascale Pascariello

Aujourd’hui, Arnaud Romain lit l’article de Pascale Pascariello : Trois CRS condamnés à de la prison à Marseille: retour sur une expédition punitive publié sur Mediapart le 8 mai 2020.

En direct Covid-19 : une avocate verbalisée devant le tribunal de Paris

Par La rédaction de Mediapart

Une avocate a été verbalisée alors qu’elle s’entretenait avec ses clients devant le tribunal de grande instance de Paris. La préfecture de police invoque le non-respect de l’interdiction des rassemblements de plus de dix personnes, provoquant la colère d’une partie de la profession.

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.