C'est une guerre civile quand la police tire au fusil à pompe sur les gilets jaunes

« [Les gardiens de la paix] utilisent des fusils à pompe. Les balles sont en caoutchouc, mais pour le policier, le principal geste est fait : braquer quelqu'un avec un fusil à pompe. Avant, ces armes collectives ne sortaient pas des armureries, ou alors, pour des missions très ponctuelles et encadrées. […] Cela vient des consignes de tenir le terrain à tout prix, même en sous-effectif. »

https://www.cairn.info/revue-cultures-et-conflits-2003-3-page-9.htm?contenu=resume

À Montpellier, la police a tiré au fusil à pompe avec des munitions en plastique

25 janvier 2019 Par Louise Fessard

Lors d’échauffourées ayant eu lieu durant l’acte IX des gilets jaunes, le samedi 12 janvier à Montpellier, la brigade de recherche et d’intervention (BRI), une unité spécialisée de la police, a tiré au fusil à pompe des munitions en plastique, dites « bean bags », sur des manifestants.

Prolonger

Amnesty international dénonce la police française 18 déc. 2018

Colère Jaune (15/15) : La violence est-elle la continuation de la politique par d'autres moyens ? 10/01/2019 Extraits de l'émission : Vanessa Codaccioni : Quand on dit "ce sont des agitateurs", "c'est une foule haineuse", c'est une manière de dépolitiser le mouvement. Ça veut dire qu'on ne va jamais reconnaître qu'il y a quelque chose de politique. Et s'il y a une violence, ça ne peut être qu'une violence délictueuse, criminelle qui va s'attaquer au bien mais qui ne sera pas reconnue comme politique. 
 

Le Monde diplomatique : Laurent Bonelli Le soulèvement français, pourquoi maintenant ? page 13 " Il y a quelques années, un haut responsable des forces de maintien de l'ordre insistait, lors d'une entretien, sur le caractère relationnel de la violence. Il nous confiait : "C'est nous, l'institution, qui fixons le niveau de violence de départ. Plus la nôtre est haute, plus celle des manifestants l'est aussi" "

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.