Les 500 Français les plus riches sont encore plus riches

Le classement annuel Challenges des 500 fortunes de France confirme que leur patrimoine se porte de mieux en mieux. Celui des dix premiers a même été multiplié par 12 en 20 ans. ( Publié le mardi 27 juin 2017 à 17h00 par Olivier Bénis @OlivierBenis)

https://www.franceinter.fr/economie/les-500-francais-les-plus-riches-sont-encore-plus-riches

"Les riches, c'est fait pour être très riche", disait Louis de Funès dans "La Folie des Grandeurs". Une idée reçue qu'on a tous plus ou moins en tête, et qui est loin d'être fausse si l'on regarde les chiffres. Oui, les plus riches Français sont bien de plus en plus riches : le montant total des 500 plus grandes fortunes de France est en augmentation quasi constante depuis 1996, tout comme celui du "top 10" des milliardaires.

Cela va donc du "modeste" patron d'Iliad (Free) Xavier Niel, qui a accumulé 9,4 milliards d'euros, au "champion" Bernard Arnault (46,9 milliards tout de même), qui repasse devant son éternelle rivale Liliane Bettencourt (coincée à 35,8 milliards).

Ces millionnaires qui gagnent le FMIC

Non, pas le SMIC, mais bien le FMIC : Fortune Minimum pour Intégrer le Classement. En 1996, il "suffisait" d'avoir 14 millions d'euros pour rentrer dans le club des 500 plus grandes fortunes. Désormais, il faut quasiment dix fois plus : le FMIC est désormais situé aux alentours de 130 millions d'euros (contre 100 millions l'année dernière). Autrement dit, le moins riche des plus riches est aujourd'hui dix fois plus riche qu'en 1996. Vous suivez ?

Mais après tout, pourquoi pas ? Si la fortune des plus riches ne cesse d'augmenter, on peut imaginer que celle du pays aussi... Sauf qu'en fait, pas tant que ça. Depuis 1996, le PIB de la France a effectivement bondi : il a été multiplié par deux. Un bond qu'il faut toutefois comparer à l'envol de la fortune des dix premiers du classement, multipliée par 12. Certains, comme Serge Dassault, ont même aujourd'hui un patrimoine 20 fois supérieur à ce qu'il était il y a 20 ans.

 

Notre dossier : L'affaire Bettencourt

Depuis la décision du 4 juillet 2013, Mediapart n'a plus le droit de diffuser les enregistrements du majordome de Liliane Bettencourt. Au total, 70 articles se référant et citant ces enregistrements ont été censurés depuis cette date, à la demande de Patrice de Maistre, aujourd’hui condamné en…

Essonne : Serge Dassault condamné à 2 M€ d’amende et 5 ans d’inéligibilité 

Trop occupé au Sénat à débattre de la gratuité de l’A10 en Essonne, Serge Dassault n’a pas daigné se déplacer au tribunal ce jeudi après-midi à Paris pour entendre les juges le condamner à 2 M€ d’amende et cinq ans d’inéligibilité pour blanchiment de fraude fiscale. Et s’il échappe à une incarcération, c’est uniquement du fait de son âge — il fêtera ses 92 ans le 4 avril —, précisent les magistrats, estimant que « l’ampleur de la fraude, sa durée et les fonctions politiques exercées, justifieraient le prononcé d’une peine d’emprisonnement ferme ».
 
Le sénateur et conseiller départemental (LR) de l’Essonne n’est cependant pas près de perdre ses mandats. À la sortie de l’audience, ses avocats ont annoncé leur intention de faire appel. Un recours qui suspend la condamnation en attendant un nouveau procès qui n’aura pas lieu avant au moins un an.

Fraude fiscale: Serge Dassault est condamné à cinq ans d'inéligibilité

Serge Dassault accusé d'avoir acheté les élections à Corbeil-Essonnes

L'homme de main de Serge Dassault renvoyé aux assises

La fausse domiciliation en Belgique de Bernard Arnault a débouché sur une transaction pénale

Le parquet de Bruxelles et le patron du groupe de luxe LVMH, Bernard Arnault, viennent d'enterrer la hache de guerre. L'enquête lancée en 2012 concernant une augmentation de capital de 2,9 milliards d'euros de Pilinvest et une possible fausse domiciliation en Belgique de Bernard Arnault vient de se déboucher sur la signature d'une transaction pénale, lit-on jeudi dans L'Echo et De Tijd.

Officiellement, personne ne souhaite entrer dans les détails de l'opération, mais l'existence de la transaction a été confirmé à L'Echo tant par le parquet de Bruxelles que par le groupe LVMH. Dans l'entourage de Bernard Arnault, on précise que la signature d'une transaction pénale n'implique pas de reconnaissance de culpabilité. Bernard Arnault a toujours contesté les faits qui lui étaient reprochés et, selon les informations obtenues par l'Echo et De Tijd, sa ligne de conduite n'a pas changé.

Par contre, cette "paix des braves" ne porte que sur le volet fausse domiciliation dans le cadre d'une demande de naturalisation. Il n'est plus question d'enquête sur les circonstances de l'augmentation de capital de Pilinvest.

La "fausse" domiciliation de Bernard Arnault débouche sur une transaction

Le parquet de Bruxelles et le patron du groupe de luxe LVMH, Bernard Arnault, viennent d'enterrer la hache de guerre. L'enquête lancée en 2012 concernant une augmentation de capital de 2,9 milliards d'euros de Pilinvest et une possible fausse domiciliation en Belgique de Bernard Arnault vient de se déboucher sur la signature d'une transaction pénale, lit-on jeudi dans L'Echo et De Tijd.

Ce que Bernard Arnaud, le PDG de LVMH, a expliqué au maire d'Uccle en Belgique où il a acheté sa résidence

INTERVIEW Armand de Decker, le maire de centre droit de la ville d’Uccle, près de Bruxelles, évoque sa rencontre avec Bernard Arnault qui a acheté un appartement dans sa commune.

Bernard Arnault a décidé de s'installer en Belgique

Selon Armand De Decker, le maire d’Uccle,  Bernard Arnault l’a contacté dès novembre 2011 sans lui indiquer les raisons qui le poussaient à s’offrir un bien immobilier outre-quiévrain, ni son intention de demander ensuite la nationalité du plat pays en août dernier. 

Kazakhgate: De Decker a manipulé le renseignement français et la Sûreté belge

Début 2011, l’ancien président du Sénat Armand De Decker (MR) est intervenu sans mandat, à l’Elysée, auprès du coordonateur français du renseignement, pour obtenir une enquête conjointe de la Sûreté belge et de l’ex-DST. Objectif : favoriser les desseins de Patokh Chodiev.

Kazakhgate: nouvelles révélations embarrassantes pour De Decker et... Reynders

L’affaire "Kazakhgate" qui secoue la France depuis quelques années concerne des pots-de-vin versés par des proches de Nicolas Sarkozy à diverses personnes afin de faciliter la vente d’hélicoptères français au Kazakhstan de Noursoultan Nazarbaiev. Armand De Decker, déjà mis en cause par le Canard Enchaîné, est à nouveau dans la tourmente. Mais Didier Reynders est également cité.

Pour rappel, le bourgmestre d'Uccle Armand De Decker (MR) avait été mis en cause voici 4 mois par le Canard Enchaîné (les détails ici). L'hebdomadaire évoquait le rôle qu’aurait joué dans cette saga l'homme politique belge.

Nicolas Sarkozy a remis la Légion d'honneur à Didier Reynders

Didier Reynders a été fait commandeur de l'ordre de la Légion d'honneur ce mercredi. Les insignes lui ont été remis par l’ancien président français Nicolas Sarkozy. La cérémonie, clinquante, a été étroitement encadrée, réglée comme du papier à musique. Elle a duré très exactement une demi-heure. Voyez ci-dessous l'intégrale de la cérémonie en vidéo.
Une petite cérémonie privée entre amis, 400 invités tout de même, sous les dorures du Palais d'Egmont, dans la galerie des glaces, sous les flashes et les caméras belges. Et rien que des Belges, pour un pur coup de communication de notre ministre des Affaires étrangères.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.