Antonin Bernanos, prisonnier pour exemple

Depuis plus de 3 mois, Antonin Bernanos, militant antifasciste est en détention préventive pour une bagarre avec l'extrême-droite. Nous avons rencontré son avocat, Maître Arié Alimi, et le collectif Libérons-les, qui dénoncent une répression judiciaire hors norme contre Antonin Bernanos mais aussi contre tous ceux qui déplaisent au gouvernement en place.

https://www.youtube.com/watch?v=as9706PzfR8

Prolonger :

Le militant antifasciste Antonin Bernanos pourrait sortir de prison

Reportage - Rouguyata Sall - 2 août 2019

En détention provisoire depuis le 18 avril, après une bagarre avec des militants d’extrême droite, le militant antifasciste Antonin Bernanos pourrait être libéré. Ainsi en a décidé une juge parisienne. Jusque-là, ses proches dénonçaient une « politisation de la justice ».

A Toulouse, sur fond de gilets jaunes, resurgit le spectre d’une affaire Tarnac

Enquête - Emmanuel Riondé - 17 févr. 2019

Début février, une mise en examen pour association de malfaiteurs et deux perquisitions mobilisant plusieurs dizaines de policiers ont visé

Détention confirmée pour le militant toulousain arrêté en marge des «gilets jaunes»

22 février 2019 Par Emmanuel Riondé

Incarcéré depuis le 4 février après son interpellation en marge de l’acte XII à Toulouse, R. ne sera pas libéré. Le rappel par l’avocat général du « contexte » politique et social a suffi à la cour d’appel pour maintenir ce militant autonome en détention. Malgré un dossier judiciaire quasi vide.

A Toulouse, la répression en marche pour affaiblir les «gilets jaunes»

18 mai 2019 Par Emmanuel Riondé

Interpellés dans le cadre des manifestations des « gilets jaunes », une activiste du mouvement social, un militant autonome et des street medics ont comparu jeudi et vendredi au tribunal de Toulouse. Peu importe l’extrême pauvreté des chefs d'accusation.

 

 

Mise à jour :

Le parquet de Paris s'oppose à la libération du militant antifasciste Antonin Bernanos

franceinfo avec AFP publié le 06/08/2019

Cet appel ne suspend pas les effets de l'ordonnance du juge des libertés et de la détention, ce qui signifie qu'Antonin Bernanos pourrait être remis en liberté avant cette audience.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.