Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

229 Billets

2 Éditions

Lien 28 févr. 2017

Ioannes-Maria imbecilitatem politicus est

Jean-Marie Le Guen accuse Benoît Hamon de ne pas être cohérent avec la doctrine hollando-vallsciste. C'est une tautologie de personne fortunée ne pouvant pas partager la conception du socialisme de la majorité de son électorat privé d'un niveau de vie confortable et confronté aux difficultés quotidiennes à vivre décemment.

Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

http://www.lepoint.fr/politique/le-guen-ps-hamon-mene-un-programme-de-rupture-avec-sa-famille-28-02-2017-2108134_20.php

Benoît Hamon n'est pas tant que ça en rupture comme en témoignent Najat Vallaud Belkacem et Axelle Lemaire, invoquant la nécessité d'un retour aux fondamentaux, négligés ces cinq dernières années.

Rien d'étonnant à ce que Le Guen défende son héritage.

Emmanuel Macron s'inscrit dans la ligne politique de François Hollande et Manuel Valls, dont chaque élection à témoigné le rejet (le social libéralisme représente 6% de l'électorat). Ce quinquennat a privé l'électorat de l'alternance qu'il attendait.

Le pouvoir a réduit le plus possible le coût de la main d'oeuvre tout en lui demandant de consommer pour relancer la croissance... Cette injonction paradoxale inepte monopolise le débat. Ce que rappelle encore L'aile droite du PS

Ce "mental incapable à s'extraire du présent" persiste dans l'erreur malgré la tendance lourde de ses échecs électoraux.

De Le Guen ou d'Hamon, le plus extrêmiste, le plus radical dans le suicide de la gauche, n'est pas forcément le second.

L'incohérence politique du discours que défend - entre autres - Jean-Marie Le Guen est responsable d'un débat présidentiel "francement" très mauvais, surtout quand la solidarité n'est pas une "priorité".

Il y a une erreur à penser qu'entretenir un débat avec des inepties intéresse l'électorat et le motive à aller voter.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Pourquoi le Kremlin veut en finir avec Memorial
L’historien Nicolas Werth explique les enjeux de la possible dissolution, par la justice russe, de l’ONG Memorial. Celle-ci se consacre à documenter les crimes de la période soviétique, mettant ainsi des bâtons dans les roues du roman national poutinien.
par Antoine Perraud
Journal — Culture-Idées
Autour des spectacles « Mère », « The Notebook » et « Istiqlal »
L’émission culturelle hebdomadaire de Mediapart est consacrée aujourd’hui aux mises en scène de Wajdi Mouawad (« Mère »), du collectif Forced Entertainment (« The Notebook ») et de Tamara al-Saadi (« Istiqlal »).
par Joseph Confavreux
Journal — France
Gauches : comment reprendre la main pour 2022 ?
Échaudées par les tentatives ratées de « triangulation » dans leurs propres rangs, et encouragées par l’actualité, les gauches recentrent leur discours sur le social. Mais se faire entendre reste une gageure dans un paysage médiatico-politique saturé par les thématiques identitaires.
par Mathilde Goanec et Pauline Graulle
Journal — France
Présidentielle : cette deuxième ligne qui prépare l’après
« Refondation », « Front populaire écologique », « Bloc arc-en-ciel »… Au sein des partis de gauche, des personnalités s’activent pour éviter les logiques de division présidentielle. Pour elles, la reconstruction de la gauche commence maintenant, pour ne pas disparaître. 
par Mathieu Dejean

La sélection du Club

Billet de blog
« Murs de papiers »
[Archive] Olivier Cousin, dans son dernier film, nous donne à voir ce qu’est la vie des sans-papiers à travers une permanence d’accueil de la Cimade : des chemins de l’exil aux mille dangers, des parcours du combattant face à une administration française kafkaïenne, la fin de la peur et l'espérance en une vie meilleure, apaisée.
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
« Ailleurs, partout » : d’autres images des migrations
« Ailleurs, partout », d’Isabelle Ingold & Vivianne Perelmuter, sort le 1er décembre. Le documentaire offre une passionnante réflexion sur les paradoxes de la géographie contemporaine, entre fausse ubiquité du cyberespace et vrais obstacles aux migrations. Rencontre avec les deux réalisatrices. (Entretien avec Nashidil Rouiaï & Manouk Borzakian)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
« Atlantique », un film de Mati Diop
Des jeunes ouvriers au Sénégal ne sont pas payés depuis plusieurs mois rêvent de partir pour l’Europe au risque de leur vie. Ada, amoureuse de l’un de ces hommes, est promise à un riche mariage contre son gré. Les esprits auront-ils raison de ces injustices ?
par Cédric Lépine
Billet de blog
« L’Héroïque Lande - La Frontière brûle » : des vies électriques
[Archive] «L'Héroïque Lande. La Frontière brûle», réalisé par Elisabeth Perceval et Nicolas Klotz, renverse les attendus d'un film «sur» La Jungle de Calais, pour sonder les puissances politiques et sensibles du cinéma, avec des images qui s'imaginent depuis une Zone et avec ses fugitifs.
par Robert Bonamy